25.10.2014 | Férie du Temps ordinaire | Ep 4,7-16 Lc 13,1-9

Une économie pour la vie

17 avril 2012 | 23h00

Images du Brésil

<p>Habitat pr&eacute;caire dans la favela de Nova Friburgo dans l&#39;&Eacute;tat de Rio de Janeiro. (Photo: Nate Cull)</p>

Habitat précaire dans la favela de Nova Friburgo dans l'État de Rio de Janeiro. (Photo: Nate Cull)

J’ai eu la chance de participer pendant les congés de Pâques à une délégation du mouvement Echanger. Celle-ci s’est rendue dans le Nord-Est du Brésil pour rencontrer des partenaires avec lesquels Echanger travaille depuis plusieurs années: « l’Union des sans toit» et «les Paysans sans terre». Au programme figuraient des rencontres avec les acteurs concernés et des visites sur le terrain, en particulier dans des campements organisés par les paysans de l’Etat du Sergipe.

 

J’aimerais partager avec vous quelques observations réalisées durant cette semaine.  Tout d’abord le clivage qui oppose riches et pauvres. Il se traduit au Brésil dans les ghettos que sont les favelas ou dans les hauts murs hérissés de fil électrique qui entourent les résidences des personnes aisées et de la classe moyenne. Cette partition de l’espace implique que les riches et les pauvres ne se regardent plus. Le philosophe E. Levinas disait que la morale commence lorsque l’on s’envisage. A ce niveau le Brésil vit dans l’amoralité dont la violence est un des fruits venimeux. Faisons en sorte, dans notre pays, d’éviter un tel partage du territoire qui conduit inévitablement à des problèmes sociaux.

 

Ma deuxième observation concerne l’universalité de la personne humaine. Un économiste, des travailleurs sociaux ou des journalistes suisses ont pu entretenir un vrai dialogue avec des habitants des favelas et des paysans sans terre. Des deux côtés on retrouvait la même soif de dignité et de responsabilité, la même préoccupation pour l’environnement et le bien commun. Nous habitons tous la même terre et avons tous le même Père.

 

Nous avons pu prendre conscience des changements du monde. Le Brésil est devenu une puissance économique et politique. Il est un Etat qui compte dans les relations internationales. Le temps n’est plus où il avait besoin de notre aide financière. Nos interlocuteurs nous l’ont rappelé. Ils souhaitent d’abord un échange de compétences dans plusieurs domaines: l’urbanisme, la santé, l’agronomie, l’écologie. Nous avons rencontré des volontaires suisses qui ont fait le choix de consacrer plusieurs années de leur vie à cet échange. Leur rayonnement faisait plaisir à voir. Il faut souhaiter que leur témoignage donne envie à de jeunes suisses et suissesses de les suivre dans cette voie du partage de compétences et du partenariat.

 

Enfin nous avons reçu une leçon de solidarité. Les populations pauvres que nous avons rencontrées s’en sortent grâce au soutien reçu dans leur communauté. Il  y a bien sûr l’aide du gouvernement, mais l’essentiel, plusieurs personnes nous l’ont affirmé, est l’appui donné dans le campement qui fait que certaines familles ne l’ont pas quitté depuis parfois plus de dix ans.
 

Jean-Jacques Friboulet


Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.

Ce champ ne peux pas être vide. Ce champ ne peux pas être vide. Vérifiez le format du numéro de téléphone, ex: +41791234567 Ce champ ne peux pas être vide.


En nous fournissant votre numéro de téléphone portable, vous nous permettez d'éviter de nombreux abus grâce à une procédure rapide et discrète.
Vous recevez immédiatement, par sms/texto, un code de validation à introduire dans le champ approprié pour validation de votre commentaire, aussitôt porté en file d'attente d'approbation.

Cette chronique considère que la science économique ne concerne pas seulement les biens matériels, mais la vie des personnes et les relations humaines. Elle invite à apprivoiser l'économie et à la considérer comme une maison dans laquelle les personnes construisent leur vie dans ses dimensions personnelle et collective.

Professeur Jean-Jacques Friboulet

spécialiste d'histoire économique, d'économie du développement et de l'enseignement social chrétien, Université de Fribourg (CH)

Sommaire


Contenus relatifs récents

Le Pape François invite à protéger l'Amazonie

Dans ce message signé par le secrétaire d’Etat du ...

[lire la suite...]

Articles de blog relatifs

Riche pauvreté

La roue de la fortune ou simplement le destin emmène, nous le ...

[lire la suite...]

Le riche et Lazare, ou les signes qui sont donnés

Dimanche passé, Jésus nous invitait à faire de ...

[lire la suite...]

Mundialisés

Pendant la Coupe du monde du Brésil, notre maison était ...

[lire la suite...]

Contenus relatifs - archives

Caritas met les «riches» au défi de vivre avec 5 dollars par jour

«Comment feriez-vous pour vivre avec 5 dollars par jour?» ...

[lire la suite...]

Les 55 personnalités les plus riches d'Afrique

Le premier de la liste des Africains les pus riches est le Nigérian ...

[lire la suite...]

Brésil: Rapport alarmant de l'Eglise catholique sur les violences contre les Indigènes

Le document de plus de 120 pages pointe du doigt la responsabilité ...

[lire la suite...]

Brésil : Des supporters ghanéens demandent l’asile et cherchent du travail

Le groupe a contacté les autorités de Caxias do Sul, un centre ...

[lire la suite...]