23.04.2014 | Octave de Pâques | Ac 3,1-10 Lc 24,13-35

APIC| 15 mars 2012 | 15h37

104 millions de femmes migrantes en quête de travail à travers le monde

Rome: Plus de 104 millions de femmes à travers le monde cherchent des occasions de travail à l’étranger, en affrontant des voyages difficiles et de dures contraintes, comme celle d’abandonner leurs familles, rappelle L’Osservatore Romano du mercredi 14 mars. Le quotidien du Vatican, qui publie un appel de Caritas Internationalis aux gouvernements, cite un récent rapport de cette œuvre d’entraide catholique qui attire l’attention sur le phénomène de l’exploitation des femmes migrantes.
Martina Liebsch (Photo: Caritas Internationalis) Martina Liebsch (Photo: Caritas Internationalis)

Dans une étude intitulée "Le visage féminin de la migration: plaidoyer et pratiques exemplaires en ce qui concerne les femmes migrantes et les familles qu'elles laissent derrière elles", l'œuvre d'entraide catholique rappelle qu'un nombre toujours croissant de femmes émigrent seules à la recherche d'une vie meilleure. Caritas Internationalis souligne qu'il n'existe pas d'instruments pour empêcher qu'elles soient exploitées et maltraitées.
Caritas Internationalis affirme que les gouvernements et les services sociaux devraient répondre aux exigences et aux besoins des femmes migrantes. Certaines d'entre elles ont eu la chance de trouver un travail bien rémunéré, des opportunités de formation professionnelle et jouissent à présent d'une plus grande liberté. "Beaucoup d'autres, en revanche, sont victimes de tromperies dès leur départ de leur pays d'origine et à leur arrivée, elles sont victimes d'abus, de viols ou de discrimination", déplore l'œuvre d'entraide catholique.

Le système actuel n'est pas en mesure de protéger les femmes migrantes

"Nous avons un besoin urgent de changer notre façon de concevoir la migration des femmes", déclare Martina Liebsch, directrice de Caritas Internationalis Advocacy and Policy, parce que le système actuel n'est pas en mesure de protéger les femmes migrantes. "La maltraitance des femmes migrantes est souvent invisible, explique Martina Liebsch, car elle a lieu entre les murs domestiques, où les employées de maison sont battues, ne perçoivent pas de salaire ou sont soumises à des horaires de travail exténuants. Elle a lieu en outre dans les maisons closes, où les trafiquants d'être humains vendent les femmes en les contraignant à se prostituer; elle a lieu dans les exploitations agricoles, où les femmes sont liées à des contrats de travail privés de droits; elle a lieu dans les zones urbaines, où les femmes sont maltraitées et victimes d'abus".
Caritas Internationalis veut que les femmes migrantes puissent s'expatrier à la recherche d'un meilleur travail en toute sécurité. Et elle exhorte tous les pays à adopter des mesures efficaces. Les gouvernements devraient revoir leurs politiques migratoires pour évaluer leur impact sur les femmes migrantes. En outre, Caritas demande une plus grande attention pour les familles dans lesquelles la mère est séparée de ses enfants. "De nombreuses femmes, conclut Martina Liebsh, sont contraintes de laisser leurs enfants dans leur pays d'origine, et se retrouvent à devoir s'occuper des enfants d'autres familles à l'étranger".
Les femmes qui fuient des situations de travail terribles risquent de finir en prison lorsque leur permis de travail est lié à un employeur qui a abusé d'elles. C'est pour cette raison que Caritas Internationalis veut que les femmes migrantes soient en mesure d'obtenir la justice et de faire valoir leurs droits humains fondamentaux.


APIC | 15 mars 2012 | 15h37 | © Utilisation des articles et toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l'éditeur est interdite et illégale.
ID de l'article : 8467

Commentaires

Tous les champs sont obligatoires.

Ce champ ne peux pas être vide. Ce champ ne peux pas être vide. Vérifiez le format du numéro de téléphone, ex: +41791234567 Ce champ ne peux pas être vide.


En nous fournissant votre numéro de téléphone portable, vous nous permettez d'éviter de nombreux abus grâce à une procédure rapide et discrète.
Vous recevez immédiatement, par sms/texto, un code de validation à introduire dans le champ approprié pour validation de votre commentaire, aussitôt porté en file d'attente d'approbation.


Contenus relatifs récents

La famille du jeune vaudois mort tragiquement à Rome rencontrera le pape

Jonathan, un jeune homme de 16 ans, en provenance de Lausanne, était ...

[lire la suite...]

Articles de blog relatifs

Les boules

Rome, entre Noël et Nouvel An. J’essaie d’être autant ...

[lire la suite...]

950 km à pied pour un Pèlerinage jusqu’à Rome

Et ces 950 Km n’étaient pas les premiers!  Ces ...

[lire la suite...]

Le sens de la Tradition

Le choix ardu devant lequel se trouvent nos amis d’Écône ...

[lire la suite...]

Contenus relatifs - archives

L’Osservatore Romano reste muet sur l’affaire "Vatileaks" qui secoue la curie romaine

Selon la presse italienne de dimanche 27 mai 2012, la chasse se poursuit au ...

[lire la suite...]

Le dialogue entre catholiques et juifs à l'honneur à Rome

Présidée par le cardinal Kurt Koch, président du ...

[lire la suite...]

L’Osservatore Romano rend hommage à Bruce Springsteen

Bruce Springsteen, poursuit l’article, a habitué son public ...

[lire la suite...]

Le frère de Benoît XVI est sorti de la polyclinique Gemelli

Benoît XVI, a-t-on appris par la suite, est longuement ...

[lire la suite...]