La nouvelle libération de la parole des femmes requiert un subtil équilibre (Photo:Michael Dawes/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-NC 2.0</a>)
Blog
La nouvelle libération de la parole des femmes requiert un subtil équilibre (Photo:Michael Dawes/Flickr/CC BY-NC 2.0)

Esprit… féminin


Vincent Lafargue | Je pourrais tout à fait légender cette photo avec le tout premier verset de la Bible: “L’Esprit du Seigneur planait sur les eaux…” (Gn 1,1) Le choix de cette belle surfeuse pour évoquer la troisième personne de la Trinité vous surprend-il? Je peux le concevoir.

Mais sachez qu’en hébreu, le mot “Esprit” (RouaH) est du genre… féminin.

Un contemporain de Jésus lisant les toutes premières pages de la Torah devait donc tout à fait imaginer sinon un Esprit-Femme, tout au moins du féminin dans ce mystérieux personnage.

Et c’est loin d’être le seul exemple de nos Bibles… Que l’on relise le chapitre 8 du livre des Proverbes, par exemple, où la Sagesse-Esprit est personnifiée au féminin.

L’Esprit #metoo

Depuis plusieurs mois, la parole des femmes trouve une nouvelle jeunesse grâce à un mouvement qui, tout en étant parfaitement légitime et défendable, peut risquer un effet de balancier qui projetterait le tout dans un féminisme de mauvais aloi. S’il a fallu force et prière pour que plusieurs de ces femmes parlent, il faut aussi – pour éviter l’emballement médiatique – sagesse, intelligence, connaissance, conseil… Des mots qui sont précisément les dons de l’Esprit!

Pendant cette neuvaine à l’Esprit, précédent sa venue à la Pentecôte, il ne nous est donc pas inutile de demander pour chacune de nos actions, mais notamment pour le mouvement #metoo qui libère la parole des femmes, les sept dons de l’Esprit.

Rappelons-les: sagesse, intelligence, connaissance, force, conseil, piété, crainte du Seigneur.

L’occasion de souligner encore et toujours que ce dernier don, la crainte du Seigneur, n’est en aucun cas une peur, mais un respect de ce qui est sacré. Voilà qui va fichtrement bien avec ce que ces femmes, bafouées par tant de prédateurs, tentent de rétablir.

Alors, l’Esprit-Saint est-il une femme? En tout cas, je souhaite que ses sept dons sacrés nous inspirent, et s’offrent à toutes nos sœurs en humanité dans leurs démarches actuelles!

Vincent Lafargue

14 mai 2018

Vincent Lafargue

Un Mot à la Foi

L’abbé Vincent Lafargue est prêtre du diocèse de Sion, curé de montagne actuellement dans les paroisses d’Evolène, Hérémence et Vex. Ancien professeur auprès de l’Alliance Française, il présente ici, chaque mois, un mot. Un mot de notre langage courant, en apparence connu, mais en le mettant en lien avec son sens sacré ou profond, avec l’actualité et avec la Foi.

Auteur
Dernières publications
En rentrant de vacances, sommes-nous transfigurés? | © Pixabay
Luka Modrić, "consacré" ballon d'or par Vladimir Poutine | © Russian Presidential Press and Information Office