Guy Luisier

Le plus bel héritage

Brexit, Europe, démocratie, œcuménisme, concile panorthodoxe: l’actualité donne à réfléchir. Ce petit conte africain peut nous y aider.

Un vieux papa sentant la mort tourner autour de sa petite case réunit ses trois garçons et leurs familles et veut leur faire en héritage le don le meilleur.

«Allez dans la forêt, leur dit-il, ramassez un fagot de bois, serrez-le bien pour qu’il soit solide et que rien ne se perde en route et ramenez-le moi devant ma case.»

C’est ce que sa famille fit. Au soir, sous le grand arbre, le vieux papa regarde tous les siens assemblés autour des braises chaleureuses d’un feu qu’il a lui-même préparé.

Tant que vous serez solidement unis, on ne pourra pas vous briser

Près du feu se trouvent les fagots que chaque fils a ramenés de la forêt. Ces fagots sont liés et serrés très fort avec des lianes bien préparées.

« Allez, coupez en deux votre fagot », dit le papa à ses garçons.

Les garçons s’activent mais leur fagot est trop serré et ils n’arrivent pas le briser en deux.

Alors le papa délie les lianes, défait les fagots et brise un par un les morceaux de bois que les composent.

«Voyez, tant que vous serez solidement unis, on ne pourra pas vous briser, mais si vous êtes désunis, c’est très facile… Souvenez-vous-en. L’unité de notre famille est le plus bel héritage que je puisse vous laisser lorsque j’aurai rejoint le Grand Esprit….»

Guy Luisier | 5 juillet 2016

Fagots de bois.
5 juillet 2016 | 12:03
par Guy Luisier
Afrique (148), Brexit (14), Europe (85), unité (6)
Partagez!