Donald Trump emprunte une prière à Franklin D. Roosevelt