Vatican

A la veille de la présidence slovaque de l'OSCE, Andrej Kiska rencontre le pape

Alors que la Slovaquie s’apprête à prendre la tête de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Andrej Kiska, président de la République slovaque, a été reçu en audience par le pape François au Vatican le 14 décembre 2018, a indiqué le Saint-Siège dans un communiqué transmis peu après la rencontre.

Accueilli par le pape au Palais apostolique, le président slovaque Andrej Kiska l’a immédiatement assuré des «salutations de tout le pays, en particulier des croyants qui prient tous les jours pour vous». Les deux hommes se sont ensuite isolés pour un tête-à-tête cordial, selon le communiqué, d’un peu plus d’une demi-heure, en présence de deux interprètes.

La présidence tournante de l’OSCE revient à la Slovaquie à partir du 1er janvier 2019 pour une durée d’un an. Charge à son ministre des affaires étrangères, Miroslav Lajčák, d’en exercer la direction. Dans cette perspective, le président de la République slovaque et le pape François se sont concentrés sur le contexte international et sur la paix, la sécurité et la coopération sur le continent, d’après le communiqué du Saint-Siège. Les deux chefs d»«Etat ont élargi leur discussion à d’autres thèmes d’intérêt mutuel notamment le changement climatique ou l’accueil des migrants.

«Je veux vous inviter au nom de tout le peuple slovaque, nous savons que vous êtes très occupé, mais quand vous pourrez ce sera une immense joie», a encore déclaré Andrej Kiska avant de quitter le pape. «Sur le principe, j’accepte, nous verrons quand je pourrai», lui a répondu l’évêque de Rome.

Décorations de Noël

Par ailleurs, après la présentation de sa délégation d’une dizaine de personnes, Andrej Kiska a offert au pape François quatre boules de Noël, réalisées par des personnes handicapées, des sans-abri, des Roms et des orphelins. Puis, le président a montré sur une tablette électronique une courte vidéo de la réalisation de ces boules. Emu, le pape a assuré qu’il les apporterait dans la chapelle Sainte-Marthe, où il célèbre la messe tous les matins.

Comme à son habitude, François a donné son message pour la Journée mondiale de la paix 2018 ainsi qu’un médaillon représentant deux rameaux d’olivier s’entrecroisant, en symbole de la paix. Il a également remis une copie de son encyclique Laudato si’ (2015) et de ses trois exhortations apostoliques. (cath.ch/imedia/pad/xln/gr)

Le président slovaque Andrej Kiska a rencontré le pape François le 14 décembre 2018 | European Parliament/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0
14 décembre 2018 | 16:43
par Grégory Roth
Partagez!