Une majorité d'Américains reste favorable à la peine de mort, même si leur proportion a diminué ces dernières années (Photo:Kurt and Sybilla/Flickr/CC BY-NC 2.0)
Suisse
Une majorité d'Américains reste favorable à la peine de mort, même si leur proportion a diminué ces dernières années (Photo:Kurt and Sybilla/Flickr/CC BY-NC 2.0)

Campagne du Vendredi saint 2019: ACAT-Suisse interpelle Nestlé

03.04.2019 par Jacques Berset, cath.ch

Dans le cadre de sa traditionnelle campagne du Vendredi saint, la section suisse d’ACAT, l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture, interpelle la multinationale suisse Nestlé. Dans une pétition au conseil d’administration de Nestlé, ACAT-Suisse l’incite à plaider en faveur de l’abolition de la peine de mort, en particulier en Virginie, où se trouve son siège américain.

Pour l’organisation œcuménique, qui milite pour l’abolition de la torture et de la peine de mort partout dans le monde, les entreprises influentes peuvent contribuer à faire accepter les revendications des nombreux opposants à la peine capitale aux Etats-Unis.

Faire pression pour abolir la peine capitale aux Etats-Unis

“La dignité humaine doit devenir davantage qu’une promesse marketing des multinationales”, écrit ACAT-Suisse, qui estime que “la peine de mort creuse de sanglantes entailles dans le fondement de notre qualité d’humains: la dignité humaine”.

Dans sa pétition, ACAT-Suisse appelle Nestlé à prendre clairement position contre la peine de mort, en vertu du slogan Corporate social responsibility “qui est de nos jours sur toutes les lèvres”. Ainsi le mouvement contre la peine de mort trouve de plus en plus d’alliés dans l’économie privée, “et cela non seulement auprès d’entreprises ayant un lien direct avec le thème de la peine de mort”.

La peine de mort viole la dignité humaine

Pour l’organisation basée à Berne, “l’engagement de notre économie pour  un  avenir  humain  et  respectueux  de  l’environnement  est  indispensable.  Nous saluons donc l’engagement de Nestlé au sein du Pacte mondial des Nations Unies et sa qualité de chef de file de ce pacte. Nous accueillons aussi favorablement et avec espoir le rôle de ‘founding patron’ joué par Nestlé dans l‘Action Platform for Peace, Justice and Strong Institutions“.

Toutefois, constate l’ONG chrétienne, Nestlé ne s’est pas encore engagée pour l’abolition de la peine de mort, malgré sa présence dans des Etats continuant d’appliquer ce châtiment. Or, insiste-t-elle, la peine de mort viole la dignité humaine et le droit universel de ne pas être soumis à la torture, ainsi qu’à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. En Virginie, la méthode d’exécution est l’injection létale, à moins que le condamné ne demande à être exécuté par électrocution. Après le Texas, la Virginie est l’Etat américain ayant le plus exécuté de prisonniers depuis 1976 (cath.ch/be)


Le 'Projet Angela' porte le nom de la première de ces esclaves africains arrivés en Virginie le 20 août 1619 | © wordandway

Les Eglises commémorent les 400 ans de l'esclavage aux Etats-Unis

Les victimes d'abus dans l'Eglise sont parfois réticentes à dénoncer leurs agresseurs | photo d'illustration © Felipe Benavente/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0

Abus sexuels: nouvelles plaintes civiles dans l'Etat de New York

Actualités ›