Cannes: Prix oecuménique à «L’homme sans passé», d’Aki Kaurismäki

Mentions spéciales à Bellocchio et aux frères Dardenne

Cannes, 28 mai 2002 (APIC) Le 28ème Prix du jury oecuménique 2002 a été attribué au film: «Mies vailla menneisyyttä» (»L´homme sans passé») du réalisateur finlandais Kaurismäki. Mentions spéciales aux frères Dardenne pour «Le fils», et à Marco Bellocchio pour «Le sourire de ma mère».

Le jury oecuménique de Cannes décrit «L’homme sans passé» comme un film «illuminé par la tendresse et l’humour», et le considère comme «une parabole sur la renaissance d’une personne et la naissance d’une communauté». Le film de Kaurismäki a également été primé par le jury de Cannes, présidé par le réalisateur David Lynch. Il a reçu le «Grand prix» et le prix pour la meilleure actrice.

Le Jury oecuménique a également accordé une mention spéciale au film «Le fils», des réalisateurs belges Jean-Pierre et Luc Dardenne, et au film «L’ora di religione» (titre français: «Le sourire de ma mère») du réalisateur italien Marco Bellocchio.

Le Jury oecuménique 2002 était présidé par Anca Berlogea (Roumanie) et composé de Michèle Debidour (France), Julia Helmke (Allemagne), Bruce Girard (Canada), Ezio Alberione (Italie) et Revaz Nicoladzé (France). (apic/zn/bb)

28 mai 2002 | 00:00
par webmaster@kath.ch
Partagez!