Cannes: Prix œcuménique du Festival à un film iranien, mention spéciale pour un film belge

Cannes, 21 mai 2001 (APIC) Le Jury œcuménique du Festival de Cannes 2001 a attribué son prix au film «Safar e Gandehar», du réalisateur Mohsen Makhmalbaf (Iran).

Ce film raconte l’histoire d’une journaliste afghane réfugiée au Canada qui rentre au pays pour secourir sa sœur qui menace de se suicider. Il nous dépeint une situation répressive intense avec des images d’une beauté inoubliable.

Tout en dénonçant l’horreur de la guerre et l’oppression des femmes afghanes aujourd’hui, «Safar e Gandehar» est une parabole d’espérance, souligne le jury œcuménique. Ce dernier a de plus attribué une mention spéciale au film «Pauline et Paulette», de Lieven Debrauwer (Belgique)

Ce film traite avec un regard plein de fraîcheur la question à la fois personnelle et sociale du handicap de la vieillesse. La mise en scène subtile et le jeu nuancé des actrices nous révèlent la force des relations entre sœurs.

Le jury était présidé par Claudine Roshem-Smith (France) et composé de Gaye Williams Ortiz (USA), Werner Schneider (Allemagne), Adan M. Medrano (USA), Eduardo T. Panik (Brésil) et Marie Guillet (France). (apic/com/pr)

21 mai 2001 | 00:00
par webmaster@kath.ch
Partagez!