L'abbé Davide Pagliarani, supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X depuis 2018 | © FSSPX
Suisse
L'abbé Davide Pagliarani, supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X depuis 2018 | © FSSPX

Changement de supérieur général à la Fraternité Saint-Pie X (FSSPX)

12.07.2018 par Grégory Roth

L’italien Davide Pagliarani a été élu supérieur général de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX), le 11 juillet 2018. Il remplace Mgr Bernard Fellay, pourtant pressenti pour un 3eme mandat à la tête de cette communauté séparée de Rome.

Du changement chez les antimodernistes. Après deux mandats de 12 ans à la tête de la Fraternité Saint Pie X – fondée en 1970 par Mgr Marcel Lefebvre, en opposition au Concile Vatican II – Mgr Bernard Fellay, valaisan de 60 ans, n’a pas été reconduit comme supérieur général.

Le 4e Chapitre général, qui se tient jusqu’au 21 juillet 2018 à Ecône, en Valais, a élu l’abbé Davide Pagliarani. Cet italien d’origine a obtenu le suffrage des deux tiers des 41 capitulants. Pour les douze prochaines années, il reprend la tête des ‘Lefebvristes‘, qui comptent actuellement 650 prêtres et 150’000 fidèles environ, sur 72 pays.

Un rapprochement de la FSSPX avec Rome compromis?

Carton rouge pour le capitaine. Selon le vaticaniste Jean-Marie Guénois, Mgr Fellay a été volontairement évincé. Le journaliste du Figaro précise qu’il existe, au sein de la communauté schismatique, “une forte opposition au rapprochement avec Rome”. Et que les tenants de cette position, très présents en France et qui se nomment eux-mêmes les ‘résistants’, “ont probablement joué un rôle dans l’éviction de Mgr Fellay, qui travaillait depuis le pontificat de Benoît XVI, puis avec le pape François, à un accord avec Rome”.

De plus, le choix du nouveau supérieur et ses deux assistants (lire ci-dessous) “laisse penser que le dossier du rapprochement avec Rome pourrait encore ralentir, voire stagner”.

Le nouveau supérieur

Agé de 47 ans, Davide Pagliarani a été ordonné en 1996 par Mgr Fellay, son prédécesseur. Il a exercé son ministère dans sa ville d’origine, Rimini, puis à Singapour, avant d’être nommé supérieur du district d’Italie. Depuis 2012, il était directeur du séminaire Notre-Dame Co-rédemptrice de La Reja, en Argentine.

Après avoir accepté sa charge, Davide Pagliarani a prononcé le ‘Serment antimoderniste’ – d’après le Motu proprio de 1910 du pape Pie X. Les membres présents lui ont ensuite promis respect et obéissance, avant le chant du Te Deum.

Deux assistants généraux

Le supérieur général est secondé par deux assistants généraux, élus le même jour pour un même mandat de 12 ans. Le premier est l’espagnol Alfonso de Galarreta, l’un des quatre évêques ordonnés par Mgr Lefebvre en 1988, contre l’avis de Rome. Agé de 61 ans, il a été ordonné prêtre en 1980 à Buenos Aires, en Argentine, où il a longtemps vécu. Il a dirigé le séminaire Notre-Dame Co-rédemptrice de La Reja, en Argentine, ainsi que la Maison autonome d’Espagne et du Portugal. Deuxième assistant de 2002 à 2006, il résidait jusqu’à présent à Genève.

Le deuxième assistant général est l’abbé Christian Bouchacourt, de nationalité française. Agé de 59 ans, il a été ordonné prêtre en 1986 par Mgr Lefebvre. Longtemps en poste à Paris, en particulier à Saint-Nicolas du Chardonnet, il a été supérieur du district d’Amérique du Sud, avant d’être nommé supérieur du district de France, en 2014. (cath.ch/fig/fsspx/gr)


L’interview du nouveau supérieur réalisé par l’organe de communication de la FSSPX:


Romilda Ferrauto intervient lorws des Journées François de Sales. (Photo: B. Hallet)

Romilda Ferrauto: 'conseiller principal' du Bureau de presse du Saint-Siège

La Fraternité Saint Pie X a inauguré une nouvelle chapelle à Glis (VS) le 16 décembre 2018 | © fsspx.ch

La Fraternité Saint Pie X se développe dans le Haut-Valais

Actualités ›