International

Décès de l'historien des religions Jean Delumeau

L’historien des religions français Jean Delumeau est décédé le 13 janvier 2020, à l’âge de 96 ans. Professeur d’histoire des mentalités religieuses de l’Occident moderne au Collège de France, il avait mis au jour les mécanismes de la «pastorale de la peur» qui imprégna longtemps le christianisme.

Né en 1923 à Nantes au sein d’une famille croyante, Jean Delumeau avait reçu «la foi en héritage» selon ses termes, mais il avait vite porté un regard critique sur la religion, rapporte le journal La Croix.

Il est surtout connu pour avoir développé la notion de «pastorale de la peur», dont il a étudié la domination au sein de l’Église catholique depuis le Moyen Âge jusqu’aux Lumières. Il décrivait sous ce terme la traque quasi permanente du péché, assortie de la menace de l’enfer, dans le but, explicite ou non, de tenir les esprits à distance de toute tentative d’émancipation.

Un public élargi le découvre en 1977 quand paraît Le Christianisme doit-il mourir? L’ouvrage est couronné du grand Prix catholique de littérature. La Peur en Occident (1978) et, plus encore, Le Péché et la peur (1983) confirment la notoriété de Jean Delumeau, au-delà du cercle des spécialistes et des étudiants en histoire religieuse.

Pas dans la «ligne officielle» de l’Eglise

Il a également consacré plusieurs ouvrages de référence sur le paradis et l’enfer, dont une Histoire du Paradis (1992) en trois tomes et À la recherche du Paradis (2010). À titre personnel, il le définissait comme une situation d’amour éternel, souligne le journal Ouest France. Inversant la formule de Sartre, il avait écrit : «Le paradis, ce sera les autres dans la proximité et l’amour de Dieu».

Jean Delumeau s’écartait de la «ligne officielle» de l’Église catholique, écrit Ouest France. Il était ainsi révolté de l’infériorité dans laquelle les femmes sont tenues et il jugeait que le célibat des prêtres n’avait rien de naturel. Il gardait cependant confiance dans l’Eglise. «Il y a encore suffisamment de forces vives dans le catholicisme pour que la barque soit redressée», disait-il en 2015. (cath.ch/cx/ouestfrance/rz)

Jean Delumeau est décédé le 13 janvier 2020 | © KEYSTONE/RUE DES ARCHIVES/Monier
14 janvier 2020 | 17:26
par Raphaël Zbinden
Partagez!