Démission d'un évêque brésilien accusé de corruption et de couverture d'abus sexuels

Le pape François a accepté la démission de l’évêque brésilien de Limeira, Mgr Vilson Dias de Oliveira, a annoncé le Saint-Siège le 17 mai 2019. Le prélat fait l’objet d’une enquête dans son pays pour soupçons de corruption et de couverture d’abus sexuels, selon la presse brésilienne.

Ces derniers mois, «nous avons été confrontés à toutes sortes de croix par des attaques contre notre église de Limeira, contre moi et contre divers prêtres», a écrit  Mgr de Oliveira dans un message annonçant sa renonciation sur le site de son diocèse. Le prélat, responsable d’une centaine d’églises, a assuré avoir présenté sa démission »pour le bien du diocèse, afin que les travaux pastoraux puissent continuer à se développer».

Le 17 mai, le pontife a accepté la démission de l’évêque de Limeira, accusé de corruption et de dissimulation de harcèlement sexuel dans son Eglise, selon la chaîne de télévision brésilienne Globo. En mars dernier, le même média avait révélé les dénonciations de six prêtres accusant l’évêque d’avoir détourné des fonds en espèces pour ses propres intérêts.

Toujours selon la chaîne Globo, le prélat fait également l’objet d’une enquête par le Vatican notamment pour avoir couvert le Père Leandro Ricardo, accusé d’abus sexuels sur mineur. Le prêtre a été démis de ses fonctions en janvier, peu après l’ouverture de l’enquête par la police. Le père Leandro et l’évêque nient tous deux les accusations.

Mgr Orlando Brandes, archevêque métropolitain d’Aparecida, assumera désormais la charge du diocèse en tant qu’administrateur apostolique. (cath.ch/imedia/ah/mp)

17 mai 2019 | 17:08
par Maurice Page
Abus sexuels (562) , Brésil (280) , démission (45) , Evêque (41)
Partagez!