International

Des fidèles demandent au pape le départ de l’archevêque d’Avignon

Dans une lettre ouverte adressée au pape François le 10 juillet 2019, le mouvement Chrétiens en Vaucluse réclame le départ de Mgr Jean-Pierre Cattenoz, de sa charge d’archevêque d’Avignon dont il met en cause la gestion. L’intéressé dénonce un ’tissu de mensonges’.

Le groupe Chrétiens en Vaucluse dénonce la situation d’un «diocèse, paralysé et meurtri par des années de gouvernement autoritaire de la hiérarchie catholique locale.» Il souhaite retrouver «un espoir et des perspectives compatibles avec notre engagement de laïcs baptisés, membres du peuple de Dieu.»

Il lance un ‘appel au secours’ au pape François, en réclamant la mise à la retraite anticipée de Mgr Jean-Pierre Cattenoz, âgé de 73 ans. Dans sa lettre, ce groupe de chrétiens, qui revendique 200 membres, expose ses nombreux griefs contre l’archevêque. Il critique ses agissements depuis sa nomination en 2002. «Depuis 17 ans, le diocèse d’Avignon est gouverné par un évêque qui suscite une grande indignation», affirme-t-il .

Chrétiens en Vaucluse reproche à l’archevêque de malmener les personnes engagées au service de la communauté – prêtres et laïcs –, de négliger le dialogue interreligieux, ou encore la manière dont a été géré le cas du frère Samuel Rouvillois (un religieux très apprécié de la communauté Saint-Jean éjecté du diocèse après des soupçons d’abus sexuels) Selon ses détracteurs, Mgr Cattenoz «a multiplié les situations de conflits, outrances, sanctions, revirements et fait des choix pastoraux très contestables plongeant le diocèse dans de grandes difficultés».  Le courrier dénonce aussi sa gestion financière du diocèse, rappelant qu’il poursuit à grands frais  la construction d’un séminaire du néo-catéchuménat à Sorgues alors que les finances sont dans le rouge.

«Le souci des pauvres est négligé: les associations ne sont pas soutenues, l’accueil des migrants est resté complètement théorique (ils sont même menacés d’expulsion pour avoir occupé un local vide du diocèse)», accuse également le mouvement. «Cette lettre est surtout un moyen d’attirer l’attention», a assuré à La Croix Chantal Guillermain, ancienne professeure de Nouveau Testament au séminaire d’Avignon et membre de Chrétiens en Vaucluse.

Mgr Cattenoz dénonce les calomnies

Entre les deux parties, le dialogue semble impossible. Contacté par La Croix, Mgr Jean-Pierre Cattenoz a expliqué ne pas vouloir s’exprimer devant la calomnie. «C’est trop grave pour entrer dans la polémique», assure-t-il. L’archevêque a dénoncé «un tissu de mensonges» de la part d’un mouvement de «personnes âgées, marginales».

Connu pour son conservatisme et son intransigeance, Mgr Cattenoz a régulièrement suscité la polémique en France, n’hésitant pas à proclamer haut et fort ses convictions. (cath.ch/cx/mp)

Mgr Jean-Pierre Cattenoz, archevêque d'Avignon est contesté par certains fidèles | capture d'écran Youtube
12 juillet 2019 | 11:00
par Maurice Page
Partagez!