Vatican

Dublin: la Rencontre des familles articulée autour d’Amoris laetitia

Le programme de la Rencontre mondiale des familles à Dublin, en Irlande, a été publié le 11 juin 2018 sur son site internet, après celui de la venue du pape François le même jour. Cette Rencontre sera articulée autour de l’exhortation Amoris laetitia, par l’intervention de nombreux cardinaux proches du pontife.

Ouverte le 21 août prochain, et conclue par le pape François les 25 et 26 août, la Rencontre des familles aura pour thème général ‘l’Evangile de la famille: une joie pour le monde’. Selon l’organisation, près de 30’000 personnes sont déjà inscrites, soit plus que les éditions précédentes, pour 103 pays représentés. 6’000 ont 18 ans ou moins.

Plusieurs cardinaux conférenciers

Ainsi, du 22 au 24 août, la partie ‘formation’ de la Rencontre alternera de grands conférenciers et des ateliers. Parmi les intervenants figurent ainsi de nombreux cardinaux curiaux ou récemment nommés par le pape François, comme les cardinaux Peter Turkson, préfet du Dicastère pour le service du développement humain intégral, João Braz de Aviz, préfet de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée, ou encore Kevin Farrell, préfet du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, organisateur de la Rencontre.

On note aussi la présence du cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, en Autriche, d’Oscar Maradiaga, archevêque de Tegucigalpa au Honduras, et membre du C9, ou encore de Mario Zenari, nonce en Syrie, et de Blaise Cupich, récemment créé cardinal et nommé à Chicago, aux Etats-Unis.

Il faut également citer l’Irlandaise Marie Collins, ex-membre de la Commission pontificale pour la protection des mineurs, qui avait démissionné en arguant du manque de coopération de certains dicastères de la Curie. Ainsi que Carl Anderson, qui dirige les Chevaliers de Colomb, et le jésuite américain James Martin, directeur de la revue America, qui interviendra sur «l’accueil et le respect dans les paroisses des LGBT et leurs familles».

Français et francophones

Enfin, si aucun cardinal français n’est prévu pour le moment – mais un francophone, le québécois Cyprien Lacroix – sont néanmoins intervenants dans les ateliers Antoine Renard, président de la Fédération européenne des associations familiales catholiques, et Valérie et Privat Ternynck, de l’association Mère de Miséricorde, qui accueille les blessés de l’avortement. (cath.ch/imedia/ap/gr)

Les familles, au cœur des préoccupations de l'Eglise | © Bernard Hallet
12 juin 2018 | 11:45
par Grégory Roth
Partagez!