La Fraternité Saint-Pie X sur tous les continents, sauf en Chine

Ecône: 7 prêtres et 17 diacres traditionalistes ordonnés le 27 juin à Ecône

Ecône, 26 juin 1997 (APIC) 7 prêtres et 17 diacres traditionalistes – dont deux Valaisans – seront ordonnés le 27 juin à Ecône au cours d’une messe pontificale célébrée par Mgr Alfonso de Galaretta. Espagnol résidant à Madrid, Mgr de Galaretta est l’un des quatre évêques de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X ordonnés le 30 juin 1988 par Mgr Lefebvre, ce qui leur avait valu l’excommunication de la part de Rome pour schisme.

Les ordinations de ce vendredi auront lieu comme d’ordinaire dans le pré au-dessous du séminaire, étant donné que la grande église en construction à Ecône ne sera achevée que dans un an. Dans un communiqué publié à la veille de la cérémonie, le directeur du séminaire d’Ecône, l’abbé Benoît de Jorna, affirme que «ces nouveaux prêtres iront ensuite de par le monde prêcher la doctrine catholique qui n’est malheureusement plus connue». «Ni schismatiques, ni excommuniés, comme le dit le tract qui circule actuellement, ils donneront les sacrements à tous ceux qui les réclament; en particulier ils célébreront la messe traditionnelle».

L’abbé de Jorna précise que tract intitulé «Schismatique ? Excommuniée ? Rome répond non !» et distribué actuellement un peu partout, émane de la Fraternité Saint-Pie X. Il affirme que la Fraternité fondée par Mgr Lefebvre en 1970 «n’est ni schismatique ni excommuniée» et que les fidèles peuvent assister aux messes célébrées par ses prêtres. Et d’écrire que le cardinal Ratzinger, le cardinal Stickler, le cardinal Lara, le cardinal Cassidy, ainsi que «d’éminents canonistes à Rome et beaucoup d’autres» le confirment. Ce tract a fait réagir l’évêque de Sion, Mgr Brunner, qui a sollicité les instances romaines et a publié leurs réponses circonstanciées le 29 mai dernier dans «Evangile et Mission», l’organe officiel des diocèses de Suisse romande.

Parmi les 7 nouveaux prêtres «fidèles à la Tradition», on compte un Belge et six Français, tandis que les diacres viennent du Gabon, d’Inde, de France, d’Angleterre et de Suisse. Ces prêtres ont pour destination les Etats-Unis, le Portugal, l’Espagne et la France. L’abbé de Jorna relève encore que la Fraternité Saint-Pie X est actuellement bien implantée dans le monde entier, «sauf en Chine», mais depuis quelques années dans les territoires de l’ex-URSS. Elle compte quelque 350 prêtres et 4 évêques sur les cinq continents. En Suisse, les fidèles sont quelque 5’000, tandis qu’au niveau mondial, affirme l’abbé de Jorna, leur nombre devrait être «bien plus élevé que 100’000». (apic/com/be)

9 avril 2001 | 00:00
par webmaster@kath.ch
Partagez!