Egypte: 235 morts dans l'attaque d'une mosquée

24.11.2017 par Bernard Hallet

Une attaque terroriste a fait au moins 235 morts et 109 blessés dans une mosquée située dans le nord du Sinaï, en Egypte, rapporte l’agence de presse égyptienne Ahramonline le 24 novembre 2017.

L’attaque, l’une des plus meurtrières visant des civils, s’est déroulée dans la mosquée Al Rouadah de Bir-El-Abd, une ville située dans le Sinaï et proche de Al Arich, la principale ville du nord de la péninsule.

Les assaillants ont fait sauter une bombe avant d’ouvrir le feu sur les fidèles très nombreux, rassemblés pour la grande prière hebdomadaire. Des témoins affirment que les hommes armés ont continué à tirer sur les fidèles qui tentaient de fuir la mosquée. Ils ont poursuivi leur attaque sur les premières ambulances arrivant sur les lieux.

Victimes civiles

Des conscrits et une majorité de civils ont été tués dans l’attaque. Plusieurs sources locales ont déclaré qu’une partie des fidèles étaient des musulmans soufis, considérés comme des apostats  et des hérétiques par les groupes islamiques radicaux et l’Etat islamique. Le soufisme est une pratique mystique de l’islam.

Le président égyptien, Abdel-Fattah El-Sisi a décrété un deuil national de trois jours. Il a réuni un cabinet de crise pour évaluer les répercussions de cette attaque terroriste.

Insurrection dans le Sinaï

Un chef de tribu et d’une milice bédouine, qui combat l’EI, a déclaré à l’AFP que la mosquée était connue comme un lieu de rassemblement de soufis. En plus de l’insurrection djihadiste de l’EI dans le Sinaï, l’Egypte est menacée par des groupes alignés sur Al-Qaïda opérant à partir de la Libye, à la frontière ouest du pays.

Depuis 2013 et la destitution par l’armée du président islamiste élu Mohamed Morsi, des groupes djihadistes dont la branche égyptienne de l’organisation Etat islamique (EI) attaquent régulièrement les forces de sécurité égyptiennes dans le nord du Sinaï. De nombreux policiers et soldats, ainsi que des civils, ont été tués dans ces attaques.

La branche locale de l’EI a également revendiqué plusieurs attaques contre des civils, notamment des chrétiens et des soufis. Plus de 100 chrétiens, essentiellement des Coptes, ont été tués depuis un an dans des attentats contre des églises ou des attaques ciblées dans le Sinaï et à travers le pays.

L’Eglise copte orthodoxe a dénoncé “une attaque flagrante qui a tué des fidèles en train de prier”. “Nous prions pour que l’Egypte soit préservée de ce terrorisme brutal et sans précédent”, ajoute le communiqué. L’Eglise s’est dite solidaire du pays dans son combat contre le terrorisme. (cath.ch/aol/ag/bh)


Irak Les djihadistes de Daech ont saccagé le cimetière chrétien de Qaramles et même ouvert des tombes | © Jacques Berset

Retour de Mossoul: les chrétiens en voie de disparition

Nadia Murad, Yazidie et ex-esclave du groupe Etat Islamique, a reçu le prix Nobel de la Paix | © UN Photo/Cia Pak

Le Nobel de la paix pour Nadia Murad et Denis Mukwege

Actualités ›