L'extrémisme religieux est un phénomène transnational (Photo:Keystone)
International
L'extrémisme religieux est un phénomène transnational (Photo:Keystone)

Emirats Arabes Unis: réformer le discours religieux, une priorité dans le monde arabe

28.02.2018 par Jacques Berset, cath.ch

Réformer le discours religieux est une priorité dans le monde arabe, a déclaré Ali Abdel-Aal, président de la Chambre des représentants, le parlement égyptien, à la tête d’une délégation parlementaire égyptienne qui s’est rendue dans les Emirats Arabes Unis (EAU) du 26 au 27 février 2018.

La délégation, reçue par Amal Al-Qobiasi, présidente du Conseil national fédéral des Emirats, le parlement émirati, a participé à cette occasion à une session plénière du parlement des Emirats.

Lutte antiterroriste sur le plan des idées

Amal Al-Qobiasi a salué les relations stratégiques à tous les niveaux entre l’Egypte et les Emirats, “particulièrement dans le domaine de la lutte antiterroriste”. Abdel-Aal et Amal Al-Qobaisi ont visité à Abou Dhabi le Centre Sawab mis sur pied en partenariat entre les Etats-Unis et le gouvernement des EAU, une plateforme de médias sociaux dont l’objectif est de contrer les discours extrémistes et la propagande en ligne.

“Non seulement le Centre Sawab aide à révéler les interprétations extrémistes et perverties de l’islam, mais il aide aussi à diffuser une compréhension modérée et correcte des versets et des traditions islamiques”, a déclaré Amal Al-Qobaisi.

Promouvoir l’islam modéré

Abdel-Aal a indiqué pour sa part que “la réforme du discours religieux est devenue une question très urgente dans la lutte contre le terrorisme”. “Comme vous le savez tous, les idéologies extrémistes et radicales sont le premier pas sur la voie du terrorisme”, a-t-il déclaré,  Abdel-Aal, ajoutant qu'”il est vrai que les mesures de sécurité sont un outil nécessaire dans la lutte contre les activités terroristes, mais une réflexion modérée et éclairée est devenue indispensable ces dernières années pour déraciner le terrorisme”.

La délégation parlementaire égyptienne a également visité le Centre international Hedaya pour combattre l’extrémisme violent, basé également à Abou Dhabi. La présidente du Conseil national fédéral des Emirats a expliqué que le Centre Hedaya a été créé pour aider à combattre les idéologies radicales et extrémistes et visant la réforme des programmes d’enseignement, la réhabilitation des victimes du terrorisme et l’orientation des personnes condamnées pour des crimes terroristes afin qu’elles aient une compréhension correcte de l’islam. (cath.ch/ahram/be)

 


Le pape François se rendra à Abou Dabi du 3 au 5 février 2019 | ©Flickr/teseum/CC BY-NC 2.0

Le pape François se rendra aux Emirats arabes unis en février 2019

Six membres d'une même famille sont morts dans l'attentat | DR

Egypte: Les Coptes enterrent leurs morts après l'attaque

Actualités ›