Vatican

François aux Japonais: «L'utilisation d'armes nucléaires est immorale»

«L’utilisation d’armes nucléaires est immorale», affirme le pape François, dans un message aux habitants du Japon, où il se rendra du 23 au 26 novembre 2019, après avoir visité la Thaïlande. Le pontife encourage les Japonais sur le chemin de la paix et de la protection de toute vie humaine, son voyage étant placé sous le leitmotiv «Protéger toute la vie».

Tokyo, Hiroshima et Nagasaki seront les grandes étapes de la visite du pape François dans l’archipel nippon. Le pontife se rend dans ces lieux en messager de paix et en promoteur de la réconciliation et du respect de la vie.

Un peuple conscient des souffrances causées par la guerre

«Avec vous, je prie pour que le pouvoir destructeur des armes nucléaires ne soit plus jamais libéré dans l’histoire de l’humanité», déclare le pape François dans une vidéo diffusée par le Saint-Siège le 18 novembre 2019, avant son départ pour son 32e voyage apostolique en Asie.

Le Japon est bien conscient des souffrances causées par la guerre, souligne le chef de l’Eglise catholique. Cet instinct fort, «qui résonne dans notre cœur», pour défendre la valeur et la dignité de chaque personne humaine, revêt une importance particulière face aux menaces concernant la coexistence pacifique que le monde doit affronter aujourd’hui, spécialement dans les conflits armés. «Votre pays est conscient de la souffrance causée par la guerre», martèle-t-il.

Un peuple martyrisé par la bombe atomique

Parmi ces menaces, celle que constitue l’utilisation d’armes nucléaires est «immorale», insiste le pontife. Avec le peuple japonais martyrisé par les bombes atomiques états-uniennes à Hiroshima et Nagasaki, le pape prie pour que les armes nucléaires ne soient plus jamais utilisées.

«Vous savez aussi combien est importante cette culture du dialogue, de la fraternité, spécialement entre les différentes traditions religieuses, qui peuvent aider à surmonter les divisions, à promouvoir le respect de la dignité humaine et à avancer dans le développement intégral de tous les peuples», poursuit-il dans son message.

La protection de la vie inclut la terre

L’évêque de Rome espère que sa visite encouragera les Japonais sur le chemin du «respect mutuel et de la rencontre». Cette voie mène à une paix sûre qui dure dans le temps, qui ne revient pas en arrière. «La paix est belle, déclare-t-il, et quand elle est réelle, elle ne recule pas: on la défend avec les dents».

Le pape argentin se réjouit encore d’avoir l’opportunité d’apprécier cette «grande beauté naturelle» qui caractérise le pays du soleil levant et de promouvoir la protection de cette vie qui inclut la terre: «notre maison commune que votre culture si belle symbolise avec des cerisiers en fleurs». (cath.ch/imedia/ah/be)

L'enfant de Nagasaki porte son petit frère mort dans son dos | Joseph Roger O'Donnell, 1945
18 novembre 2019 | 14:59
par I.MEDIA
Partagez!