Le chanoine fribourgeois Kurt Stulz est décédé le 6 décembre 2017 (Photo:kath-fr.ch)
Suisse
Le chanoine fribourgeois Kurt Stulz est décédé le 6 décembre 2017 (Photo:kath-fr.ch)

Fribourg: décès du chanoine Kurt Stulz

07.12.2017 par Raphaël Zbinden

Le chanoine Kurt Stulz, ancien vicaire épiscopal pour la partie germanophone du canton de Fribourg, est décédé le 6 décembre 2017, communique le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg (LGF). Il était dans sa 79e année et la 52e de son sacerdoce.

“C’était un homme avenant, qui aimait la vie, mais en même temps un grand travailleur”, se souvient Marianne Pohl-Henzen, agente pastorale fribourgeoise qui a travaillé quelques années avec le chanoine. Il était aussi connu pour la conviction qu’il mettait à exhorter les gens à s’engager en Eglise.

“Il parvenait toujours à trouver du temps à la fois pour ses passions et pour aider les autres”, assure en outre l’adjointe du vicaire épiscopal actuel pour la partie germanophone du canton de Fribourg. Elle souligne que l’abbé Stulz était actif artistiquement, notamment comme aquarelliste et auteur. Il avait publié, en 1982 et 2000, deux petits livres philosophiques sur “l’art de bien vivre”. Marianne Pohl-Henzen relève aussi la pertinence de ses homélies. “Il trouvait toujours les bons mots et la manière de relier intelligemment l’Evangile aux problèmes du monde actuel”.

Aunônier et enseignant

Kurt Stulz est né le 8 mai 1939 à Tavel (FR). Il débute des études de théologie à l’Université de Fribourg en 1961. Il est ordonné prêtre en juillet 1966, en l’église St-Michel de la ville. Suite à cela, il devient vicaire pour les germanophones de la paroisse du Christ-Roi, à Fribourg, de 1966 à 1968 et de 1969 à 1973, et depuis 1968 aumônier militaire. De 1968 à 1969, il œuvre aussi en tant que vicaire pour les germanophones des agglomérations de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds.

Il est un temps actif dans l’enseignement, en tant que professeur de religion et aumônier de langue allemande à l’Ecole normale à Fribourg, de 1975 à 1984. Il devient curé de la paroisse de Guin, de 1984 à 1996, et de 1996 à 2000 curé in solidum de la paroisse de Morat pour les fidèles germanophones. Il est nommé en 1997, doyen du décanat St-Pierre-Canisius. Ensuite, il devient vicaire épiscopal pour la partie alémanique du canton de Fribourg. En 2001, il prend le titre de chanoine du chapitre cathédral St-Nicolas de Fribourg. Il occupe le poste de vicaire épiscopal pendant 11 ans. De 2011 à 2014, il est aumônier pour les germanophones de Lausanne, puis jusqu’en 2016 aumônier au monastère Maria Rickenbach, à Niederrickenbach (NW). Son état de santé se détériore cette même année. Il décède le 6 décembre 2017 dans un home à Ulmiz (FR), après avoir passé plus d’une année à l’institution de santé pour les religieux et religieuses de Fribourg (isrf), au sein du couvent des ursulines. (cath.ch/com/rz)


Une célébration oecuménique fêtera l'arrivée de la Lumière de la Paix, ici à Fribourg en 2016. | © Friedenslicht Schweiz

Fribourg et Lausanne accueillent la Lumière de la Paix

L’assemblée de la Corporation ecclésiastique catholique du canton de Fribourg (CEC) (Photo:Véronique Benz)

La Corporation ecclésiastique du canton de Fribourg approuve son budget 2018

Actualités ›