Un appel aux dons est lancé pour financer le chantier de la reconstruction de la caserne des gardes suisses. | © B. Hallet
Suisse
Un appel aux dons est lancé pour financer le chantier de la reconstruction de la caserne des gardes suisses. | © B. Hallet

Garde suisse: un appel aux dons pour reconstruire la caserne

29.01.2019 par Bernard Hallet

Le projet de rénovation de la caserne de la Garde suisse a été devisé à 50 millions de francs. Les autorités vaticanes ont accepté de co-financer les travaux de planification. La Fondation dédiée à la rénovation du bâtiment devra financer le chantier et fait appel aux dons, annonce son président le 29 janvier 2019.

Les conclusions de l’étude de faisabilité, réalisée par le bureau d’architecte tessinois Pia Durisch et Aldo Nolli, sont claires: la caserne de la Garde suisse doit être entièrement reconstruite.

Le projet peut passer l’étape suivante de la planification. “La réalisation d’un avant-projet permettra d’établir des plans plus précis et une budgétisation plus solide“, indique Jean-Pierre Roth, le président de la Fondation pour la rénovation de la caserne de la Garde suisse. Les Autorités vaticanes ont été convaincues par ces arguments et ont accepté de co-financer les travaux de planification.

Un budget de 50 millions

La Fondation devra en revanche trouver les fonds pour financer le chantier. “Le projet est ambitieux car il est budgété à 50 millions de francs suisses, auxquels il faut ajouter 5 millions pour l’hébergement provisoire des Gardes durant la phase de reconstruction“, détaille l’ancien directeur de la Banque nationale suisse (BNS).

Il a donc été convenu avec la Secrétairerie d’Etat que les fonds seront recherchés en Suisse et, avec l’aide du Vatican, à l’étranger. Pour assurer un contrôle étroit des finances, tous les fonds récoltés convergeront vers la Fondation, en Suisse, assure Jean-Pierre Roth.

Le président de la fondation peut déjà se targuer d’un soutien de marque dans sa quête. En effet, dans un courrier daté du 7 janvier dernier, le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat, encourage les donateurs potentiels à se manifester. “Je remercie déjà toutes celles et ceux, généreuses donatrices et généreux donateurs, qui nous appuieront dans cette belle entreprise“, se réjouit le prélat en assurant que “le Saint-Siège soutient et encourage le projet en recommandant un généreux acceuil de celui-ci“.

La caserne sera reconstruite sur le périmètre qu’elle occupe actuellement. Le projet prévoit de remplacer les trois bâtiments datant des XIXe et XXe siècles qui composent le complexe par deux nouveaux, avec l’idée de dégager les constructions du Passetto (le passage qui relie le Vatican au Château Saint-Ange),

Les architectes remettront l’avant-projet en mai prochain. Le président aura ainsi un perçu plus précis de l’ampleur du financement à assurer. (cath.ch/bh)


23 nouvelles recrues, dont quatre francophones ont prêtée serment sur le drapeau de la garde suisse. | Garde Suisse Pontificale/Artymiak

Rome: 23 nouveaux gardes suisses ont prêté serment    

Timothée prêtera serment le 6 mai 2019. | © Antoine Mekary/I.MEDIA

Timothée: “Donner ma vie pour le pape, c’est le principe même de mon engagement“

Actualités ›