Verdun Cimetière et ossuaire de Douaumont | © Jacques Berset
International
Verdun Cimetière et ossuaire de Douaumont | © Jacques Berset

"Investissons sur la paix, non sur la guerre !", lance le pape François

11.11.2018 par I.Media

La Grande Guerre nous invite à “rejeter la culture de la guerre”, a déclaré le pape François après avoir récité la prière de l’Angélus depuis le Palais apostolique au Vatican, le 11 novembre 2018, jour de commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale.

“Massacre inutile”, c’est ainsi que Benoît XV (1914-1922) avait qualifié la Grande Guerre, a rappelé le pontife. En souvenir de de cette tragédie, à 13h30, toutes les cloches des églises dans le monde résonnent, a-t-il annoncé, y compris celles de la basilique Saint-Pierre à Rome.

Un avertissement sévère

La page historique de la Première Guerre mondiale est “un avertissement sévère” invitant tout le monde à rejeter la culture de la guerre et à “rechercher tous les moyens légitimes pour mettre fin aux conflits qui sévissent encore dans de nombreuses régions du monde”. “Alors que nous prions pour les victimes de la Grande Guerre, déclarons avec force: investissons sur la paix, non pas sur la guerre !”

Verdun Tranchée des baoïnettes | © Jacques Berset

Le pape François a alors exhorté à prendre comme emblème saint Martin de Tours fêté ce jour. Ce dernier a, en effet, coupé sa cape en deux pour la partager avec un pauvre: “ce geste de solidarité humaine indique à tous la voix pour construire la paix”, a-t-il souligné.

Journée mondiale des pauvres

De nombreuses initiatives d’évangélisation, de prière et de partage auront lieu le 18 novembre prochain à l’occasion de la deuxième “Journée mondiale des pauvres”, s’est par ailleurs réjoui le pape. Sur la place Saint-Pierre, un camp sanitaire sera aménagé pour offrir un traitement à ceux qui en ont besoin pendant une semaine.

“J’espère que cette journée suscitera une attention croissante pour les besoins des moins nantis et des marginalisés”, a-t-il confié. L’évêque de Rome a également évoqué la béatification la veille dans la basilique de la Sagrada Familia à Barcelone, en Catalogne, du Père Teodoro Illera del Olmo et 15 de ses compagnons martyrs, prêtres, religieuses et laïcs. La cérémonie était présidée par le préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le cardinal Angelo Becciu.

Le pape François a souligné que ces hommes et ces femmes avaient été tués pour leur foi pendant la guerre civile en Espagne. “Louons le Seigneur pour ces courageux témoignages et applaudissons-les !”, a-t-il lancé. (cath.ch/imedia/be)

Beatificación de los 16 mártires de Barcelona


Le pape François | © Jacques Berset

Pape François: l’Avent, un temps pour ouvrir des "perspectives d’espérance"

Vendredis de la Miséricorde Visite surprise du pape François à des structures de soins à Rome le 7 décembre 2018 | © vaticannews

Visite surprise du pape François dans deux centres de soins romains

Actualités ›