Le pape François reçoit la bénédiction du patriarche orthodoxe Bartholomée (Photo: CTV)
Vatican
Le pape François reçoit la bénédiction du patriarche orthodoxe Bartholomée (Photo: CTV)

Jubilé: le pape invite catholiques et orthodoxes à demander pardon pour leurs divisions   

30.11.2015 par I.MEDIA

Le pape François souhaite que le temps du Jubilé de la miséricorde soit l’occasion pour les catholiques et les orthodoxes de “demander pardon“ pour leurs divisions. C’est ce qu’écrit le pontife le 30 novembre 2015 au patriarche œcuménique de Constantinople Bartholomée 1er, dans un message transmis par la délégation du Saint-Siège venue à Istanbul, comme chaque année, pour la saint André, patron du patriarcat.

Le chef de l’Eglise catholique y évoque son voyage en Turquie, il y a tout juste un an, ainsi que le 50e anniversaire de la déclaration commune du pape Paul VI et du patriarche œcuménique Athénagoras, le 7 décembre 1965. Depuis cet événement, assure le pontife, “la logique d’hostilité“ a été remplacée “par la logique de l’amour et de la fraternité“. Et les conditions nécessaires sont réunies pour cheminer vers le rétablissement de la pleine communion. “Il n’y a plus aucun obstacle à la communion eucharistique, insiste le pape, qui ne puisse être surmonté grâce à la prière, la purification des cœurs, le dialogue et l’affirmation de la vérité”.¨

Le pape François invite à vivre “la logique de l’amour qui ne laisse aucune place à l’esprit de rivalité“ dans les relations entre catholiques et orthodoxes, et ce “à tous les niveaux et dans tous les contextes“. A une semaine de l’inauguration du Jubilé de la miséricorde, le pape souhaite que cette année sainte soit aussi un temps de réconciliation œcuménique: “Les catholiques et les orthodoxes aujourd’hui doivent demander pardon à Dieu et entre eux pour les divisions que les chrétiens ont entraînées dans le Corps du Christ“.

Engagement pour la paix et l’environement

“Le monde d’aujourd’hui a grand besoin de réconciliation“, assure également le pape, qui déplore en particulier le sang versé dans des attentats terroristes récents. Le Liban, la France, le Mali puis la Tunisie ont été récemment les cibles d’attaques meurtrières. “Puissions-nous accompagner les victimes de nos prières, souhaite le pontife, et renouveler notre engagement pour une paix durable en promouvant le dialogue entre les traditions religieuses“.

Enfin, le pape François exprime sa reconnaissance au patriarche pour son engagement en faveur de l’environnement et assure de ses prières pour la conférence mondiale des Nations unies sur le climat COP 21, ouverte à Paris le même jour. Depuis l’Afrique, au terme de la messe qu’il a célébrée dans la matinée à Bangui, la capitale de la République centrafricaine, le pape a aussi souhaité une bonne fête au patriarche orthodoxe son “frère très cher“, formulant des vœux de bonheur et de fraternité. (cath.ch-apic/imedia/ak/rz)


Le pape François et le patriarche Bartholomée Ier, devant l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, 25 mai 2014 (Photo: Wikimedia Commons)

Huitième rencontre entre le pape François et Bartholomée Ier

Le pape François et le patriarche Bartholomée Ier, devant l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, 25 mai 2014 (Photo: Wikimedia Commons)

Le pape appelle Bartholomée Ier à "grandir vers une communion pleine et visible"      

Actualités ›