La notion de décence est importante pour les juifs ultra-orthodoxes (Photo:Peter van der Sluijs/Wikimedia Commons/CC BY-SA 2.5)
Suisse
La notion de décence est importante pour les juifs ultra-orthodoxes (Photo:Peter van der Sluijs/Wikimedia Commons/CC BY-SA 2.5)

Dans le judaïsme, pas de règles vestimentaires pour la baignade

18.08.2017 par Sylvia Stam, kath.c/traduction: Raphaël Zbinden

Un écriteau dans un hôtel d’Arosa (GR) demandant aux clients juifs de prendre une douche avant d’entrer dans la piscine a récemment fait grand bruit dans les médias. L’hôtel avait réagi ainsi après que des femmes juives se soient baignées en t-shirt. La spécialiste du judaïsme Annette Blöckler explique toutefois que cette religion ne donne aucune prescription vestimentaire pour la baignade.

“Il n’y a pas de règle dans le judaïsme qui commande de se baigner en t-shirt”, affirme Annette Blöckler, responsable de la section judaïsme à l’Institut zurichois pour le dialogue interreligieux (ZIID). “Il existe cependant certaines coutumes chez les juifs ultra-orthodoxes, qui représentent une minorité de croyants, dans le cas où l’activité de baignade ne peut pas se faire de façon séparée.” Par souci de “décence” certains représentants de ce groupe s’habillent pour aller dans l’eau. Les habits de bain sont dans ce cas assimilés à des sous-vêtements.

Pas un écriteau antisémite

La spécialiste du judaïsme juge en outre que l’écriteau de l’hôtel grison n’était pas de nature antisémite. “Cette inscription était juste une stupidité. Mais c’est un bon exemple pour démontrer que l’antisémitisme peut parfois survenir par simple ignorance”, assure-t-elle. De son point de vue, les deux côtés ont agi de manière problématique. La photo de l’écriteau n’aurait pas dû être immédiatement rendue publique. Il aurait, selon elle, d’abord fallu essayer de parler avec les responsables de l’hôtel.

Annette Blöckler ne se sent pas elle-même blessée par l’inscription. Elle relève cependant la sensibilité particulière que peuvent avoir des Israéliens dans un pays germanophone. Le fait de demander à des juifs de prendre une douche peut être associé aux abominations d’Auschwitz, pendant laquelle les juifs étaient gazés dans des locaux de douche. (cath.ch/kath/sys/rz)


Camp de concentration nazi d'Auschwitz-Birkenau (photo Maurice Page)

La mémoire de la Shoah est un avertissement, estime le pape François

Le Père Jean Dujardin (1936-2018) fut secrétaire du comité épiscopale pour les relations avec le judaïsme | photo wikimedia commons Claude TRUONG-NGOC CC BY-SA 3.0

Décès du Père Jean Dujardin, artisan du dialogue judéo-chrétien

Actualités ›