La présidente de Taïwan invite le pape dans son pays  

13.03.2018 par I.MEDIA

La présidente de la République de Taïwan Tsai Ing-wen, a invité, le 13 mars 2018, le pape François à se rendre dans son pays. L’invitation était jointe à un message de félicitations au pontife pour le 5e anniversaire de son élection, rapporte le site El Diario Vasco.

Cette proposition intervient alors que Taïwan s’inquiète des négociations en cours entre le Saint-Siège et la Chine continentale. La rupture de la relation avec Taïwan serait en effet un préalable imposé par Pékin avant tout accord. En février, des députés taïwanais s’étaient ainsi rendus à Rome afin de défendre les liens diplomatiques entre Rome et Taipei.

Au nom du principe de la ‘Chine unique’, les Etats reconnaissent soit la République populaire de Chine – la Chine continentale – soit la République de Chine – Taïwan. A l’inverse de tous les Etats européens et de la majeure partie des pays du monde, le Vatican entretien des relations bilatérales avec Taïwan. Celles-ci remontent à 1952 et à la rupture avec la Chine continentale maoïste. (cath.ch/imedia/xln/rz)


Les rapports entre le gouvernement chinois et l'Eglise catholique sont compliqués (Photo:Robert Ennais/Flickr/CC BY 2.0)

Chine: deux prêtres catholiques “souterrains“ renvoyés par les autorités

Le cardinal Zen s'oppose à un éventuel accord entre Rome et la Chine mais ne veut pas rompre le dialogue. (Photo: Wikimedia commons Heurik CC BY-SA 2.0 DE)

Vatican News répond aux critiques sur la politique chinoise du Saint-Siège

Actualités ›