L'Arabie saoudite et le Vatican signent un accord de coopération

24.04.2018 par I.MEDIA

L’Arabie saoudite et le Vatican ont signé un accord de coopération au terme de la visite, du 14 au 20 avril 2018, du cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, dans le royaume. Cette signature représente, selon le prélat, un signe très fort du désir de dialoguer.

“Les musulmans et les chrétiens sont capables de s’écouter, de se regarder, de travailler, de bâtir quelque chose ensemble“, a affirmé le cardinal Tauran à l’issue de sa rencontre avec le roi Ben Salmane et les autorités religieuses musulmanes du pays. Cette visite inédite d’un chef de dicastère du Saint-Siège, largement couverte par les médias locaux, revêt pour lui un “caractère tout à fait extraordinaire“.

Au-delà des paroles et des textes, les deux parties doivent désormais mettre en place des projets “concrets”, a insisté le haut prélat. Dans cette optique, la signature de l’accord inaugure une série de réunions entre le Vatican et l’Arabie saoudite tous les trois ans. Elle atteste ainsi de la volonté du pays de renouveler son image et de son désir de dialoguer.

Rétablir la vérité dans les programmes scolaires

En Arabie saoudite, si le roi reconnaît l’apport des chrétiens dans la construction du pays, les non-musulmans sont toutefois considérés comme des citoyens de seconde zone, a déploré le cardinal Tauran. Toutes les religions sont confrontées à deux dangers: le terrorisme et l’ignorance, c’est pourquoi, il faut, selon lui, miser sur l’éducation des nouvelles générations.

Le cardinal espère donc que ce thème sera au centre des prochains échanges entre les deux Etats. Au cours de sa visite, le prélat a notamment insisté sur l’importance de rétablir la vérité dans les programmes scolaires en évoquant la place des chrétiens. La jeune génération saoudienne – qui étudie à l’étranger et revient avec d’autres idées – peut selon le cardinal Tauran contribuer efficacement à changer la société.

Cette longue visite d’une semaine, largement couverte par les médias saoudiens, “près de huit éditoriaux dans la presse le jour de mon arrivée”, s’étonne-t-il, signe en tout cas une nouvelle étape dans les relations bilatérales entre le Saint-Siège et l’Arabie saoudite. Et dénote, sinon d’une ouverture, du moins d’un désir d’ouverture, de la part de la monarchie saoudienne à l’égard des chrétiens, estime le site Vatican News. (cath.ch/imedia/pad/vtn/bh)


Il sera question de la présence d'un représentant pontifical permanent au Vietnam. | © Flickr/R. Simmonds/CC BY-NC-ND 2.0

Un représentant pontifical bientôt nommé au Vietnam?

En Arabie saoudite, le militantisme des femmes s'est intensifié ces derniers mois (Pixabay.com)

Arabie saoudite: avancées décisives pour les femmes

Actualités ›