Les mères employées par le diocèse de Chicago auront plus de temps pour leurs enfants (Photo:Jessica Pankratz/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nd/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-ND 2.0</a>)
International
Les mères employées par le diocèse de Chicago auront plus de temps pour leurs enfants (Photo:Jessica Pankratz/Flickr/CC BY-ND 2.0)

L'archidiocèse de Chicago introduit des congés maternités payés

25.05.2016 par Raphaël Zbinden

L’archidiocèse de Chicago introduira dès le 1er juillet 2016 des congés maternités payés, une prestation que les employeurs américains ne sont pas tenus de fournir. L’archevêque Blaise Cupich, dans la ligne du pape François, considère que la valorisation de la famille passe par des politiques économiques qui la soutiennent.

De retour du Synode des évêques sur la famille, qui a rappelé que la famille était au centre de l’Eglise, en octobre 2015, Mgr Cupich a donné des principes directeurs clairs à son administration: il est temps que le département du personnel suive les instructions de l’Eglise concernant le soutien aux familles. Ses employés se verront ainsi garantir 12 semaines de congé maternité payé, rapporte fin mai 2016 le site internet spécialisé Vatican Insider. Les pères pourront également en bénéficier.

Les Etats-Unis, très en retard sur le soutien à la famille

Le grand diocèse de Chicago, qui compte près de trois millions de fidèles, souhaite ainsi envoyer un important signal à la politique américaine. Le pays est en effet l’un des plus en retard en ce qui concerne les congés maternité. Un tel congé a été mis en place pour 12 semaines, seulement en 1993, et il est non-payé. Avec Oman et la Papouasie Nouvelle-Guinée, les Etats-Unis sont le dernier pays au monde à ne pas offrir d’indemnisations pour les femmes enceintes ou ayant accouché. Trois Etats, la Californie, le New Jersey et Rhode Island ont inclus ce droit dans leur législation interne. Mais dans le reste du pays, les femmes utilisent leurs jours de vacances ou se mettent en congé maladie après leur accouchement.

A noter que la plupart des diocèses américains recourent encore à ce système. (cath.ch-apic/vi/rz)


Mgr Vincenzo Paglia, président du Conseil pontifical pour la famille (Photo: catt.ch)

L’alliance entre l’homme et la femme doit guider l’histoire humaine, estime Mgr Paglia

Amoris Laetitia, (La joie de l'amour), l'encyclique du pape François sur la famille.

Pape François: "Pour comprendre Amoris Laetitia, il faut la lire de A à Z"

Actualités ›