“Mariano Mullerat a persévéré dans l'amour du Christ, malgré les difficultés, [...] et la persécution“, a affirmé Mgr Becciu. | DR
International
“Mariano Mullerat a persévéré dans l'amour du Christ, malgré les difficultés, [...] et la persécution“, a affirmé Mgr Becciu. | DR

Le cardinal Becciu salue l'exemple du bienheureux Mariano Mullerat

24.03.2019 par I.MEDIA

Le nouveau bienheureux Mariano Mullerat i Soldeva (1897-1936) est un ″puissant phare de lumière″ pour les fidèles de son diocèse et pour l′ensemble des catholiques espagnols, a déclaré le 23 mars 2019 Mgr Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour la cause des saints. Il célébrait à Tarragone (Espagne) la béatification de ce laïc espagnol qui a “expérimenté l’amour du Christ sur les routes de son pèlerinage terrestre.“

Médecin, maire, journaliste. Mariano Mullerat a montré dans toutes ses activités une claire et cohérente vie chrétienne toujours ouverte aux besoins des autres, a affirmé dans son homélie de haut prélat. Son identité de croyant était bien connue de tous, ainsi que son fervent apostolat dans les associations paroissiales et de services aux pauvres.

Mais, au cours de la guerre civile espagnole, période de grandes persécutions religieuses initiée en 1936, tout cela représentait un risque. En raison de ce style de vie ouvertement évangélique, Mariano Mullerat a été considéré comme une personne publique agissant pour le compte de l′Eglise, a montré le cardinal Becciu. Par conséquent, il a été capturé ″par les ennemis du Christ″ avant d’être tué à l′âge de 39 ans.

Un puissant phare de lumière

″Le bienheureux Mariano Mullerat i Soldevila a pleinement expérimenté l’amour du Christ sur les routes de son pèlerinage terrestre, a expliqué Mgr Becciu, et il a persévéré dans cet amour, malgré les difficultés, les tribulations et la persécution″. C’est pourquoi, a-t-il souligné, l’Eglise reconnaît la sainteté de sa vie. Ce nouveau bienheureux restera un exemple et un puissant phare de lumière pour l′archidiocèse de Tarragone et pour l′ensemble des croyants espagnols.

Ce modèle de vie est une pressante invitation à vivre l′Evangile de manière radicale et avec simplicité, a encore estimé le cardinal italien. Car le bienheureux Mariano Mullera invite chacun à offrir un témoignage public et courageux de la foi professée. A sa suite et par son intercession, le nouveau bienheureux peut aider chacun des croyants à ne jamais se laisser gagner par le découragement et à éviter l′inertie“. (cath.ch/imedia/pad/bh)


Le cardinal espagnol José Manuel Estepa Llaurens est décédé le 21 juillet 2019 à l’âge de 93 ans | Conferencia episcopal espanola

Mort du cardinal espagnol José Manuel Estepa Llaurens  

Monument de la Valle de los Caidos, près de Madrid | © www.valledeloscaidos.es

Le Saint-Siège et l'ex-nonce au sujet de l'exhumation du dictateur Franco

Actualités ›