Le cardinal Parolin souligne l’importance du pontificat de Jean Paul Ier

13.03.2018 par I.MEDIA

Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Saint-Siège, a participé le 13 mars 2018 à une présentation à Venise d’un ouvrage sur le pape Jean Paul Ier. Selon le prélat, l’importance du pontificat de Jean Paul Ier “est inversement proportionnelle à sa durée”.

Le cardinal Albino Luciani, a estimé le ‘numéro 2’ du Vatican, n’a pas été élu pape “pour être un pasteur mais parce qu’il l’était”. En seulement 33 jours de pontificat, il a su laisser “le témoignage sans déclin de l’essence, de l’authentique fondement de vivre dans l’Eglise et pour l’Eglise”.

Premier pape élu après la clôture du Concile Vatican II (1962-1965), le ‘pape au sourire’ était un véritable apôtre du concile, a par ailleurs souligné le cardinal Parolin. Son enseignement a ainsi fait “progresser“ l’Eglise sur “les voies maîtresses indiquées par le concile”, en particulier un retour au sources de l’Evangile et une mission renouvelée.

Intitulé Papa Luciani, cronaca di una morte (Le pape Luciani, chronique d’une mort), ce livre est paru en Italie en novembre dernier. Ecrit par la journaliste Stefania Falasca, vice-postulatrice de la cause de béatification de Jean Paul Ier, cet ouvrage retranscrit notamment le témoignage d’une des religieuses ayant découvert le corps du pontife après sa mort. Ce récit dément ainsi les différentes théories sur cet événement, avançant – entre autres – un pape assassiné ou écrasé par la charge.

Le 9 novembre dernier, le pape François a reconnu les vertus héroïques de son dernier prédécesseur italien. La reconnaissance d’un miracle à son intercession sera toutefois nécessaire pour sa béatification. (cath.ch/imedia/xln/bh)


Actualités ›