International

Le nouveau missel italien présenté officiellement au pape François

Une délégation de la Conférence des évêques d’Italie (CEI) emmenée par son président, le cardinal Gualtiero Bassetti, a offert le premier exemplaire du nouveau missel en italien au pape François le 28 août 2020.

Le nouveau livre liturgique deviendra obligatoire à partir de la prochaine fête de Pâques, soit le 4 avril 2021, mais peut être utilisé dès maintenant.

Le pape François a reçu dans la matinée une délégation de la CEI comportant son président, le cardinal Bassetti, mais aussi les prêtres, religieux et laïcs qui ont participé à la nouvelle traduction en italien du missel romain dit «de Paul VI», issu du Concile Vatican II, rapporte le journal catholique italien L’Avvenire le 28 août 2020.

Une traduction plus juste du texte originel latin

Il y a un an, le pontife argentin avait autorisé la promulgation de cette troisième édition du livre liturgique qui est menée depuis dix-sept ans par une équipe de chercheurs italiens et vise à proposer une traduction plus juste du texte originel latin.

La délégation a remis symboliquement au chef de l’Eglise catholique le premier exemplaire du nouveau missel en italien. Pour le pape François, comme pour l’ensemble de la communauté italienne, cette version deviendra obligatoire à partir du 4 avril 2021. Il est cependant autorisé d’employer dès maintenant la nouvelle traduction.

Le Notre-Père et le Gloria modifiés

Celle-ci comporte plusieurs changements, notamment dans le Notre Père. Jusqu’alors, les Italiens disaient «ne nous pousse pas à la tentation», remplacé dans la nouvelle version par : «ne nous abandonne pas à la tentation».

En décembre 2017, dans un entretien télévisé, le pape François s’était lui-même interrogé sur le texte italien actuel reconnaissant que «ce n’est pas une bonne traduction».

«Celui qui pousse à la tentation, c’est Satan !»

«C’est moi qui tombe, pas lui qui me pousse dans la tentation pour voir comment je tombe. Un père ne ferait pas cela: un père aide immédiatement à se relever», avait expliqué le pape, pour qui «celui qui pousse à la tentation, c’est Satan !» Le pape François avait alors donné en exemple la nouvelle traduction française, tout juste entrée en vigueur: «ne nous laisse pas entrer en tentation».

Le nouveau missel en français dès novembre

Le Gloria est aussi modifié, le début passant de «pace in terra agli uomini di buona volontà» (»paix aux hommes de bonne volonté») à «pace in terra agli uomini, amati dal Signore» (»paix sur la terre aux hommes, aimés du Seigneur»). D’autres variations minimes de traduction concernent les prières eucharistiques, prononcées pendant la consécration du pain et du vin.

Une nouvelle traduction du missel français a pour sa part été autorisée en novembre 2019 et doit commencer à être utilisée pour l’Avent 2020, soit à partir du 29 novembre. Son emploi sera obligatoire à partir du 24 mai 2021, jour du lundi de Pentecôte et mémoire de «Marie, Mère de l’Eglise». (cath.ch/imedia/cx/be)

Le cardinal Gualtiero Bassetti est président de la Conférence épiscopale italienne | © catt.ch
28 août 2020 | 16:10
par Jacques Berset
Partagez!