Devant Ban Ki-moon, le pape François a réaffirmé avec force son soutien à la paix au sein de la péninsule coréenne, rapporte le site vaticaniste Il Sismografo le 12 avril 2019. L’ancien secrétaire général des Nations unies, aujourd’hui président de la commission d’éthique du Comité international olympique (CIO), était reçu en audience privée par le pontife le 11 avril.

Durant cet entretien de vingt minutes, le pape François a insisté sur la nécessité de rechercher des ”pistes et des solutions consensuelles” en cas de conflits ou de différends entre la Corée du sud et la Corée du Nord. Le pontife a également rappelé la visite du président de la Corée du Sud, Moon Jae-in, en octobre dernier au Vatican. A cette occasion, les deux chefs d’Etat avaient, entre autres, échangé sur la réconciliation entre Coréens et l’apport de l’Eglise dans le dialogue.

Lors de cette même visite, le pontife avait d’ailleurs offert sa disponibilité pour une visite à Pyongyang (Corée du Nord), son dirigeant Kim Jong-un s’étant dit “prêt à l’accueillir chaleureusement”. Un tel voyage supposerait cependant ”une sérieuse préparation”, avait alors tempéré le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin. (cath.ch/ imedia/cg/mp)