Gênes Le 'Pont Morandi' avant son effondrement | CC Bbruno  Wikimedia commons
International
Gênes Le 'Pont Morandi' avant son effondrement | CC Bbruno Wikimedia commons

Le pape François touché par la tragédie survenue à Gênes

15.08.2018 par Jacques Berset, cath.ch

Suite à l’effondrement du ‘Pont Morandi’, qui a fait au moins 39 morts la veille à Gênes, le pape François a exprimé ses condoléances le mercredi 15 août 2018 au terme de la prière de l’Angélus lors de la solennité de l’Assomption.

Le pape François a confié à Marie “les angoisses et les tourments de ceux qui, dans de nombreuses parties du monde, souffrent dans le corps et dans l’esprit. Que la Mère céleste obtienne pour tous réconfort, courage et sérénité”, a-t-il déclaré. Il a pensé en particulier “à ceux qui sont éprouvés par la tragédie survenue hier à Gênes, qui a provoqué des victimes et du désarroi dans la population”.

Prière pour les victimes et leurs proches

“Tout en confiant à la miséricorde de Dieu les personnes qui ont perdu la vie, j’exprime ma proximité spirituelle à leurs proches, aux blessés, aux personnes déplacées et à tous ceux qui souffrent à cause de ce dramatique évènement. Je vous invite à vous unir à moi dans la prière, pour les victimes et pour leurs proches”, a-t-il déclaré, avant de réciter un Ave Maria.

L’effondrement du “Pont Morandi”, le grand viaduc surplombant la ville de Gênes et construit dans les années 1960, a provoqué un immense choc en Italie. L’autoroute A10 passait sur ce pont, qui était donc un outil essentiel pour les liaisons routières entre l’Italie et la France. Un bilan toujours provisoire fait état d’au moins 39 morts, victimes de la chute de leurs véhicules, et mercredi les secouristes cherchaient encore de possibles disparus. Un défaut de conception du pont, construit en béton armé et dont l’usure avait suscité des inquiétudes, semble à l’origine du drame, relève Vaticannews.

Le cardinal Bagnasco invite toutes les paroisses à la prière

“Je suis profondément choqué par la terrible catastrophe qui s’est produite à Gênes, qui a causé de nombreux morts, plusieurs blessés et des dégâts considérables”, écrit pour sa part le cardinal Angelo Bagnasco, archevêque de Gênes, sur le site du diocèse. Après les inondations répétées de ces dernières années, après l’effondrement de la tour de contrôle sur  le Môle Giano – un porte-conteneurs avait heurté la tour du port de Gênes, faisant neuf morts le 7 mai 2013 – s’est dit “consterné” par ce nouvel épisode “qui a blessé la ville et a impressionné toute l’Italie”.

L’archevêque de Gênes a appelé à la prière toutes les églises du diocèse à l’occasion de la solennité de l’Assomption, le mercredi 15 août, afin de se souvenir, lors de prières spécifiques consacrées à tous ceux ont été touchés par la catastrophe.

Gênes se remettra du deuil et de la douleur de ce jour

“L’Eglise génoise pleure et prie pour ceux qui ont perdu la vie dans cet effondrement, en les confiant à l’amour de Dieu”. Pour cette raison, le mercredi 15 août, en la fête de Notre-Dame de l’Assomption, il a invité à faire des prières spécifiques pour toutes les personnes touchées et pour la ville. “La communauté chrétienne se solidarise et dit sa proximité avec les familles des victimes et avec les blessés”. Le cardinal remercie et fait connaître son admiration “pour les sauveteurs qui, une fois de plus, ont été généreux dans leur prompte intervention”.

Gênes se remettra du deuil et de la douleur de ce jour et consolidera la solidarité, le sens des responsabilités et l’engagement concret qui expriment son âme et dont la ville a été capable dans de nombreuses circonstances, souligne l’archevêque de Gênes. (cath.ch/vaticannews/com/be)

 

 


Le pape François | © Jacques Berset

40'000 crucifix distribués Place Saint Pierre après l’Angélus

Mgr de Raemy prend congé des jeunes au terme des JMJ suisses, à Fribourg | © B. Hallet

Le Vatican publie la liste des 409 participants au synode des jeunes d'octobre 2018

Actualités ›