Vatican

Le pape invite les jeunes Irakiens «à avoir confiance en l’avenir»

Le pape François a reçu l’Irakien Safa Al Abbia, jeune auditeur au synode sur ‘les jeunes, la foi et le discernement vocationnel’ à la résidence Sainte-Marthe le 13 octobre 2018. Au cours de leurs échanges, le Souverain pontife a souhaité que les jeunes irakiens gardent «confiance en l’avenir».

Le 20 octobre prochain, Safa Al Abbia retournera dans son pays, auprès de sa mère malade. Le synode des évêques ne se clôturant que le 28 octobre, le chaldéen n’assistera donc pas à la fin des débats.

Lors de la rencontre avec Safa Al Abbia, le pape François a confié être conscient des souffrances endurées par les chrétiens irakiens. Cependant, il les a invités à «avoir confiance en l’avenir et à ne pas se décourager». Le jeune chaldéen a pour sa part exprimé le souhait des chrétiens de son pays de voir un jour le pape en Irak.

Le 11 octobre dernier, Safa Al Abbia était intervenu au cours de l’assemblée synodale. Son discours avait été applaudi pendant quelques minutes. Le défi auquel les Irakiens sont confrontés est celui de «la paix, la stabilité et le droit de vivre avec dignité», avait-il déclaré. Il avait en outre invité à prier pour les jeunes en Irak mais aussi pour toutes les minorités chrétiennes.

Safa Al Abbia est membre de l’Eglise chaldéenne. Cette Eglise, dont le patriarche est le cardinal Louis-Raphaël Sako, est l’une des onze Eglises orientales catholiques présentes en Irak. Sur un million de fidèles dans le monde, moins de la moitié sont encore en Irak, tandis que 100’000 vivent en Europe. (cath.ch/imedia/mg/pp)

Le pape François a reçu Safa Al Abbia le 13 octobre 2018 | © Vatican news
15 octobre 2018 | 16:25
par Pierre Pistoletti
Partagez!