Le marché du lait est en crise (Photo:Michael Bentley/Flickr/CC BY 2.0)
Vatican
Le marché du lait est en crise (Photo:Michael Bentley/Flickr/CC BY 2.0)

Le pape soutient les producteurs laitiers européens

27.01.2016 par I.MEDIA

Plus d’une centaine de producteurs laitiers de toute l’Europe ont participé à l’audience générale du pape François, le 27 janvier 2016 au Vatican. Venus attirer l’attention sur un secteur en crise sur fond de surproduction, ils ont obtenu les encouragements du pape qui a assuré les soutenir dans leur combat, a confié par la suite l’un d’entre eux à l’agence I.MEDIA. Le chef de l’Eglise catholique s’est aussi engagé à rencontrer plus longuement les producteurs laitiers européens, “dans les six mois à venir“.

140 éleveurs et producteurs laitiers d’une quinzaine de pays européens, sous la bannière de l’European Milk Board (EMB), étaient ainsi venus participer à l’audience générale, place Saint-Pierre. Parmi eux figuraient des paysans venus de France, de Suisse, de Belgique ou encore d’Allemagne. Cinq d’entre eux ont pu rencontrer le pape en marge de l’audience générale. Durant cette brève rencontre, ils ont obtenu une audience de travail avec le pape François, “dans les six mois à venir“, leur a-t-il confié. Après lui avoir offert un panier garni de produits équitables, ils l’ont également invité à visiter une étable en Italie.

Surproduction catastrophique

Le Belge Erwin Schöpges, membre du conseil d’administration de l’European Milk Board, a lu et remis au pape une lettre dans laquelle les exploitants agricoles dénoncent la libéralisation des marchés qui a conduit à “une surproduction catastrophique de lait”, une politique “favorable uniquement aux multinationales qui s’enrichissent sur le dos des paysans et des consommateurs”. “La pauvreté se crée aussi bien en Europe qu’en Afrique” et “les producteurs disparaissent”, victimes d’une “énorme pression psychologique”, déplore encore le courrier remis au pape. “Les producteurs disparaissent car les marchés sont inondés et les prix tellement bas qu’ils ne parviennent plus à nourrir leur famille“, regrette encore l’association.

“Je vous soutiens dans votre combat“

“A plusieurs reprises, le pape nous a encouragés, a raconté par la suite Erwin Schöpges à l’agence I.MEDIA. Il nous a dit: ‘Je vous soutiens dans votre combat, surtout n’arrêtez pas, continuez!’“. “On va voir tous les responsables politiques depuis 2009, on est peu écoutés et il semble que le pape, lui, nous écoute, a également confié Boris Gondouin, président en France de l’Association des producteurs de lait indépendants (API). On va pouvoir faire passer le message“. Les producteurs de lait sont aujourd’hui dans une détresse totale, s’est-il désolé. “Cette surproduction arrive en masse dans les pays émergeants, à bas prix, et fait mourir les petits paysans aussi là-bas“.

Ces derniers mois, les producteurs de lait multiplient les manifestations et actions coup de poing, pénalisés en raison d’un prix du lait trop bas qui met de nombreuses exploitations en danger. Depuis la fin des quotas laitiers, en 2010, l’Europe produit du lait sans limite. Le prix du litre est passé de 40 centimes d’euros, il y a un an, contre 28 centimes d’euros aujourd’hui. (cath.ch-apic/imedia/ami/bl/rz)

 

 


Le cardinal Philippe Barbarin a été reconnu coupable de non dénonciation d'abus sexuels | © Keystone

Refus de la démission du cardinal Barbarin pour éviter de créer un précédent

le titre de l'exhortation apostolique du pape, ici en octobre 2018 avec les jeunes, a été dévoilé le 20 mars 2019. | © Flickr/Catholic church of England/CC BY-NC-SA 2.0

Le Saint-Siège dévoile le titre de l'exhortation apostolique à la suite du synode des jeunes

Actualités ›