La fontaine de Trevi, à Rome, est vidée et nettoyée chaque matin sous surveillance policière. (Flickr/David Lebech/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-NC 2.0</a>)
International
La fontaine de Trevi, à Rome, est vidée et nettoyée chaque matin sous surveillance policière. (Flickr/David Lebech/CC BY-NC 2.0)

L'eau de la fontaine de Trevi deviendra sang

21.04.2016 par Raphaël Zbinden

Le 29 avril 2016, l’eau de la fontaine de Trevi, l’un des monuments les plus emblématiques de Rome, prendra une teinte rouge sang, en mémoire de tous les chrétiens ayant donné leur vie pour leur foi.

L’événement est organisé par l’œuvre d’entraide catholique Aide à l’Eglise en détresse (AED), et cherche à “attirer l’attention sur le drame de la persécution des chrétiens”, rapporte l’agence d’information américaine Catholic News Agency (CNA).

L’organisation basée en Allemagne espère que cette initiative marquera “le début d’une réaction concrète et à long terme, partout dans le monde, afin que les personnes persécutées en ce 21e siècle puissent retrouver en totalité leur droit naturel à la liberté religieuse”.

Les organisateurs ajoutent que “la violation systématique de la liberté religieuse, spécialement celle des chrétiens, doit devenir le thème central du débat public”.

Mgr Antoine Audo, évêque chaldéen d’Alep, au nord de la Syrie, s’exprimera lors de l’événement romain, ainsi que le cardinal Mauro Piacenza, président international d’AED.

Diverses association se sont jointes à l’initiative, dont Communion et libération, Caritas Italie, ou encore le mouvement des Focolari. (cath.ch-apic/cna/rz)


Le dome de la cathédrale de Grenade, à l'ouest du Nicaragua | © Pixabay

AED: Une campagne d'intentions de messes pour le Nicaragua

Missionnaires de la charité de Mère Teresa (photo wikimedia commons domaine public)

Arrestation d'une religieuse de Mère Teresa: l'Eglise dénonce une chasse aux sorcières

Actualités ›