Nunzio Sulprizio, (1817-1836) enfant maltraité mort à 19 ans va être canonisé le 14 octobre 2018  | DR
Vatican
Nunzio Sulprizio, (1817-1836) enfant maltraité mort à 19 ans va être canonisé le 14 octobre 2018 | DR

L'Eglise reconnaît trois miracles

09.06.2018 par I.MEDIA

Outre le martyre de quatre victimes de la dictature argentine, la Congrégation pour les causes des saints a publié, le 9 juin 2018, des décrets reconnaissant trois miracles, un attribué à un bienheureux et deux à des vénérables.

Le premier de ces miracles concerne le bienheureux Nunzio Sulprizio. Né en 1817 en Italie, ce jeune orphelin a subi des mauvais traitements. Blessé et incurable, il est finalement adopté par un homme qui prend soin de lui. Le jeune garçon décède toutefois en 1836, des suites de ses blessures. Il est béatifié par Paul VI pendant le concile Vatican II et est proposé en modèle aux jeunes, notamment pour son acceptation de la souffrance. Avec ce miracle, Nunzio Sulprizio pourra être canonisé.

Les deux autres miracles concernent deux vénérables, qui pourront ainsi être béatifiés. Il s’agit tout d’abord de María Concepción Cabrera Arias de Armida (1962-1937). Cette veuve mexicaine est la fondatrice des Œuvres de la Croix, dont sont notamment issues une congrégation de religieuses et une fraternité sacerdotale. Cette mère de famille a également coopéré à la fondation des Missionnaires du Saint-Esprit.

Le troisième miracle a été attribuée à l’intercession de la vénérable Maria Guadalupe Ortiz de Landázuri y Fernández de Heredia (1916-1975). Cette laïque espagnole était numéraire de l’Opus Dei. En 1950, elle est envoyée au Mexique pour y débuter l’activité apostolique féminine de l’Opus Dei. A la fin des années 1950, elle a collaboré à la direction à Rome de l’institution aux côtés du fondateur, saint Josemaría Escrivá. Elle est décédée en 1975 des suites d’une complication après une opération du cœur. Son procès en béatification a été ouvert en 2001 à Madrid (Espagne). (cath.ch/imedia/xln/bh)


La foule n'a pas compris le sens de la multiplication des pains (par Daniel Hallé 1614-1675)

Pape François: "Ne pas réduire la religion à des lois à respecter"

Soeur Maria Felicia de Jésus au Saint-Sacrement plus connue par son surnom de "Chiquitunga" | DR

Paraguay: béatification de la carmélite 'Chiquitunga', apôtre des marginalisés

Actualités ›