Mgr Huonder est chargé de garder le contact avec la FSSPX

L’évêque de Coire, Vitus Huonder, doit à l’avenir rester en contact avec la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX), comme l’a confirmé le 21 janvier 2019 le porte-parole du diocèse de Coire à l’agence de presse catholique romaine CIC. L’ordre émane de la Congrégation pour la Doctrine de la foi.

Comme prévu, Mgr Huonder démissionnera de son poste d’évêque de Coire au printemps, soit deux ans après la prolongation de son mandat au-delà de l’âge de la retraite à 75 ans. Selon divers observateurs, la raison de son maintien à la tête du diocèse était en effet liée à cette mission de contact avec les traditionalistes de Mgr Lefebvre.

Il se retirera ensuite à Vilters-Wangs, dans le canton de Saint-Gall, selon son porte-parole. La FSSPX y dirige une école: l’Institut Sancta Maria.

Le 19 janvier dernier, le pape François a dissous la commission «Ecclesia Dei» chargée du dialogue avec la Fraternité Saint-Pie X et a intégré ses attributions dans la Congrégation pour la doctrine de la foi. Dans le différend opposant la FSSPX à Rome, prédominent toujours les questions d’ordre doctrinal. (cath.ch/cic/kath.ch/bh)

A la retraite, Mgr Vitus Huonder gardera un contact avec la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X. | © Jacques Berset.
22 janvier 2019 | 12:18
par Bernard Hallet
FSSPX (54), Rome (267), Vitus Huonder (87)
Partagez!