International

Mgr Joseph Coutts, nouveau cardinal d'une petite minorité catholique

Le 28 juin 2018, Mgr Joseph Coutts, archevêque d’Islamabad au Pakistan, recevra le chapeau de cardinal des mains du pape François. Pour ce prélat, venant d’un pays où la liberté est «sous tension», ce geste du pape vise à avoir un gouvernement plus participatif de l’Eglise universelle, a-t-il expliqué à I.MEDIA.

Quel est selon vous le message que le pape veut faire passer en vous créant cardinal?
Je ne suis pas le seul nouveau cardinal, il y a aussi un cardinal d’Irak et un autre de Madagascar. Récemment, il y a aussi eu un cardinal birman et un bangladais. Ce sont tous des pays où il y a des petites minorités chrétiennes. Je crois que le pape veut vraiment voir l’Eglise catholique comme universelle – c’est d’ailleurs ce que ‘catholique’ signifie. Même les petites communautés sont catholiques et elles doivent ainsi avoir leur part dans le gouvernement de l’Eglise universelle. Cela doit être plus participatif, et ce gouvernement ne peut se réduire à une Eglise occidentale. Désormais, les plus petites Eglises commencent aussi à avoir une voix.

Comment peut se manifester la solidarité envers ces Eglises plus petites?
Il y a de très bonnes organisations catholiques qui ont intégré cette idée d’universalité et qui nous aident. Par exemple l’Aide à l’Eglise en détresse (AED). Ces organisations ne sont pas seulement caritatives: elles prient, elle informent et plaident pour nous. C’est une très bonne approche. C’est une grande consolation et un grand encouragement pour nous de savoir que les autres sont conscients de nos souffrances et prient pour nous.

Quelle est la situation actuelle pour les chrétiens au Pakistan?
Nous avons la liberté religieuse, mais cette liberté est sous pression. Non pas du gouvernement, mais d’autres groupes, à commencer par l’extrémisme musulman. Il y a ainsi des attaques contre l’Eglise et ses institutions : elles ne viennent pas du gouvernement mais des groupes musulmans extrémistes. Le gouvernement nous donne la sécurité, il suffit de téléphoner à la police. Tous les dimanches, toutes les grandes églises ont une protection policière. Nous vivons dans un état de tension, sans savoir ce qui va se passer ensuite, mais en sachant que quelque chose va finir par se produire. (cath.ch/imedia/xln/mp)

 

Le nouveau cardinal, Mgr Joseph Coutts, archevêque d'Islamabad au Pakistan | wikimedia commons Ollivry CC BY-SA 4.0
27 juin 2018 | 17:00
par Maurice Page
Partagez!