Suisse

Mgr Morerod veut s'expliquer avec ses prêtres étrangers

A la suite de son interview dans la NZZ am Sonntag du 13 décembre 2020, Mgr Charles Morerod a constaté une incompréhension, voire un malaise au sein des prêtres de son diocèse, notamment ceux d’origine africaine. Par un message vidéo, il les a invité le 1er avril 2021 à organiser des rencontres avec lui.

L’article de presse qui évoquait la possibilité de réduire de moitié le clergé du diocèse et de renoncer à l’engagement de prêtres étrangers avait été majoritairement mal perçu au sein du presbyterium, même s’il avait également reçu des échos positifs, reconnaît le communiqué du diocèse. Mgr Morerod avait fait publier un texte explicatif et s’était exprimer dans plusieurs autres interviews afin d’expliciter et de préciser son propos.  

«Malgré cette clarification, une incompréhension, voire un malaise, semble latente auprès de certains d’entre vous», indique Mgr Morerod. Dès lors, l’évêque, aux côtés des abbés Gabriel Ishaya et Jean-Jacques Agbo, invite dans une vidéo à des rencontres avec lui afin de débattre de vive voix.

Afin d’organiser la série de rencontres annoncées, les personnes intéressées à un tel échange à doivent se concerter avec leurs confrères afin de créer des groupes de neuf personnes maximum en vue de rencontrer l’évêque dans le respect des mesures sanitaires.  (cath.ch/com/mp)

Mgr Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg | © Raphaël Zbinden
2 avril 2021 | 13:52
par Maurice Page
Partagez!