International

Mgr Paglia: la mort de Vincent Lambert est une "défaite pour notre humanité"        

Le décès de Vincent Lambert est une «défaite pour notre humanité», a asséné Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la vie, sur Twitter après la mort du Français. Celui-ci est décédé ce 11 juillet 2019 après une décision de justice autorisant l’arrêt de son alimentation et de son hydratation.

Tétraplégique et en état de conscience minimal depuis un accident de voiture survenu en 2008, Vincent Lambert était nourri et hydraté par sonde. Après une longue bataille judiciaire divisant la famille, l’arrêt de ces soins de base a été validé par la justice française et était effectif depuis le 3 juillet 2019. Privé d’eau et de nourriture, l’ancien infirmier est décédé ce 11 juillet.

«Douleur» du Saint-Siège

«La mort de Vincent Lambert et son histoire sont une défaite pour notre humanité», s’est attristé Mgr Paglia dans une déclaration postée sur Twitter et reprise en Une de l’édition italienne du portail officiel Vatican News. Dans ce message rédigé en français et en italien, le président de l’Académie pontificale pour la vie assure par ailleurs prier pour les médecins et la famille du Français, ainsi que pour toutes les personnes impliquées dans cette affaire.

De son côté, Alessandro Gisotti, directeur ad interim du Bureau de presse du Saint-Siège, a déclaré avoir appris «avec douleur» la mort de Vincent Lambert. Lui aussi a indiqué prier pour le défunt et a assuré de sa proximité «avec ses proches et avec tous ceux qui, jusqu’au bout, l’ont assisté avec amour et dévouement».

«Dieu est l’unique maître de la vie»

L’Italien a également rappelé les mots du pape François au sujet de cette «affaire douloureuse», prononcé en avril 2018 au cours d’un Angélus: «Dieu est l’unique maître de la vie du début jusqu’à sa fin naturelle et nous avons le devoir de toujours la protéger et de ne pas céder à la culture du déchet».

Le 10 juillet 2019, quelques heures avant le décès de Vincent Lambert, le successeur de Pierre a demandé sur Twitter de prier «pour les malades abandonnés et qu’on laisse mourir». Et d’ajouter: «Une société est humaine si elle protège la vie, chaque vie, de son début jusqu’à sa fin naturelle, sans choisir qui est digne ou non de vivre. Que les médecins servent la vie, qu’ils ne la suppriment pas.» (cath.ch/imedia/xln/rz)

Mgr Vincenzo Paglia s'est attristé de la mort de Vincent Lambert
11 juillet 2019 | 12:01
par Raphaël Zbinden
Partagez!