Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la vie. | © Catt.ch
Vatican
Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la vie. | © Catt.ch

Mgr Paglia s’indigne de la situation des 49 migrants toujours bloqués au large de Malte

07.01.2019 par I.MEDIA

Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la vie a qualifié de de ″barbare″ la réaction des pays européens vis-à-vis de la situation des migrants bloqués au large de Malte, au cours d’un entretien accordé à la chaîne italienne TV 2000 le 7 janvier 2018, a indiqué le quotidien L′Osservatore Romano le même jour.

Quelque 49 migrants sont actuellement bloqués à bord de deux navires d’ONG allemandes près des côtes maltaises. Ces deux navires sont à la recherche d’un port de débarquement alors que ni Malte ni l’Italie ne les acceptent. Le 6 janvier, le pape François a appelé à une “solidarité concrète” envers ces migrants.

Invité à commenter cet appel pressant du  pontife, Mgr Paglia a estimé que ″la société devient barbare″ lorsque la peur de déplaire à l′opinion publique devient ″supérieure à l’amour et à la solidarité”. C′est pourquoi, a-t-il suggéré, il est nécessaire de réfléchir à cette attitude ″soutenue et renforcée par ceux qui craignent de perdre leur fauteuil″.

Pour le prélat italien, laisser ces 49 migrants dans “l’enfer” du froid de la Méditerranée reprèsente une “folie”. L’accueil envers les plus faibles, selon lui, est un “principe fondateur de l’humanité” et  lorsqu’il vient à manquer, il s’agit d’une “tragédie”. (cath.ch/imedia/xln/mp)


Migrants vénézuéliens à Boa Vista, au Brésil | © Jean-Claude Gerez

Amérique latine: Le Réseau ecclésial Clamor pour aider les migrants

Discours du pape François à l'audience générale | © Antoine Mekary I.Media

Pape François: "Les guerres sont le fait de la riche Europe, et des Etats-Unis, vendeurs d'armes"

Actualités ›