Mgr Parolin inaugure une nouvelle église aux Emirats arabes unis

12.06.2015 par Bernard Hallet

Abou Dhabi, 12 juin 2015 (Apic) Une nouvelle église catholique dédiée à saint Paul a été inaugurée le 12 juin 2015 aux Emirats arabes unis (EAU), en présence du cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat du Saint-Siège.

La veille, le ministre de la Culture des EAU, Nahyan bin Mubarak, avait également pris part au début des cérémonies d’inauguration. Selon l’agence d’information vaticane Fides, il a souligné dans son discours, combien l’ouverture d’une nouvelle église mettait en évidence la “tolérance religieuse” des responsables nationaux. Alors que le cardinal Parolin avait remarqué que la consécration et la dédicace d’une nouvelle église représentaient également “un signe de vitalité” de la communauté ecclésiale locale, Mgr Paul Hinder, vicaire apostolique d’Arabie du Sud, a exprimé sa gratitude  “pour la stabilité et la paix dont nous jouissons dans ce pays”.
Environ 900’000 catholiques vivent dans le pays. La communauté est constituée de travailleurs immigrés provenant en grande partie d’autres pays d’Asie, surtout les Philippines et l’Inde. Le cardinal Parolin a  célébré dans la nouvelle église la première messe avec les rites de consécration et de dédicace, devant plus de 5’000 fidèles. L’église offrira son service pastoral en particulier aux quelques 60’000 catholiques résidant dans la région qui comprend les centres de Mussaffah, Mohammed bin Zayed City et Khalifa City. Les messes y seront célébrées en anglais, en arabe, en malayam, une langue du sud de l’Inde et en tagalog, une langue des Philippines.

Une société fondée sur la coexistence et le respect réciproque

Au cours de l’homélie de la messe inaugurale, concélébrée notamment par Mgr Paul Hinder et MGr Camillo Ballin, respectivement vicaires apostoliques de l’Arabie du Sud et du Nord, le cardinal Parolin a rappelé également “la bienveillance des gouvernants passés et présents, leur générosité dans le fait de fournir la terre en vue de la construction de nouvelles églises dans le pays”. L’autorisation accordée par les autorités locales en vue de la construction de nouveaux lieux de culte constitue “un signe concret de l’hospitalité que la société des Emirats a démontré envers les chrétiens” et témoigne de leur engagement en faveur d’une “société fondée sur la coexistence et le respect réciproque”.

Cette inauguration s’est déroulée 50 ans après l’ouverture de l’église Saint Joseph à Abou Dhabi, la capitale des EAU. Le lieu de culte a été construit sur un terrain concédé par la municipalité d’Abou Dhabi, sur dispositions des autorités locales. “Aux chrétiens qui vivent dans ce pays, que servent des opportunités pour grandir dans leur foi et pour en témoigner. Les chrétiens peuvent être soutenus dans leur désir de croître dans la foi et d’être charitables envers les autres”. La situation de l’Eglise aux Emirats est plutôt bonne. Lors de l’inauguration du nouveau centre paroissial de l’église Saint-Joseph d’Abou Dhabi, en octobre 2014, le cheikh Nahyan ben Mubarak Al Nahyan avait invité les catholiques à soutenir le pays dans son développement économique et à promouvoir la coexistence pacifique dans le pays. (apci/fides/com/bh)

 


Le pape François se rendra à Abou Dabi du 3 au 5 février 2019 | ©Flickr/teseum/CC BY-NC 2.0

Le pape François se rendra aux Emirats arabes unis en février 2019

Le cimetière bouddhiste de Nippori, à Tokyo, au Japon | Flickr / Guilhem Vellut / CC BY 2.0)

Inauguration d'un carré bouddhiste au cimetière de Berne

Actualités ›