Vatican

Morts en Méditerranée: «L'heure est à la honte», lance le pape

«Je vous l’avoue, je suis très peiné par la tragédie qui s’est déroulée une nouvelle fois les jours derniers en mer Méditerranée», a confié le pape François à la fenêtre du Palais apostolique après avoir conduit la prière du Regina Caeli, le 25 avril 2021.

«130 migrants sont morts en mer», a-t-il déploré, en référence à la catastrophe survenue dans la nuit du 21 au 22 avril au large des côtes libyennes. «Ce sont des personnes, des vies humaines, qui durant deux jours ont imploré en vain une aide», a-t-il fustigé, appelant chacun à s’interroger après cette énième tragédie.

«L’heure est à la hontequelques , a-t-il alors lancé, avant de demander de prier pour ces frères et sœurs qui continuent de mourir sur ces embarcations précaires. «Prions pour ceux qui peuvent aider mais qui préfèrent regarder ailleurs», a-t-il également demandé.

Tête baissée, yeux fermés, le pontife argentin a alors prié silencieusement devant les quelques dizaines de fidèles réunis place Saint-Pierre.

Des prières pour Bagdad et Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Dans ses appels, l’évêque de Rome a également confié les victimes de l’incendie d’un hôpital de Bagdad, en Irak, survenu ce 25 avril. Le feu, qui a pris dans ce centre médical accueillant des malades du Covid-19, aurait fait plusieurs dizaines de victimes.

Le pape François a par ailleurs renouvelé sa proximité avec tous les habitants de Saint-Vincent-et-les-Grenadines (petit archipel des Caraïbes) touchés par une importante éruption volcanique. Comme il l’avait fait dans un télégramme cette semaine, il a confié ses prières pour les victimes et pour le personnel d’urgence déployé sur place. (cath.ch/imedia/hl/mp)

La mer est synonyme de mort pour de nombreux migrants
25 avril 2021 | 13:12
par I.MEDIA
Méditerranée (16), Migrants (262), Mort (58), Réfugiés (341)
Partagez!