Des religieuses de l'abbaye de Fahr (AG) se mobilisent pour le vote des femmes au synode (Photo:Facebook)
Suisse
Des religieuses de l'abbaye de Fahr (AG) se mobilisent pour le vote des femmes au synode (Photo:Facebook)

Mouvement mondial pour le vote des femmes au synode

16.10.2018 par Raphaël Zbinden

Le mouvement “Votes for catholic women”, qui prend de l’ampleur au sein de l’Eglise catholique, demande que les religieuses aient le droit de vote lors des synodes des évêques. La requête est notamment soutenue par des religieuses bénédictines du couvent de Fahr, en Argovie.

Le Synode des évêques sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel se déroule actuellement à Rome. Pour la première fois, des religieux non-ordonnés pourront voter lors des assemblées. Les 11 religieuses qui participent à la rencontre ne bénéficient cependant pas de ce droit.

Hashtags et pétition

Le mouvement “Votes for catholic women” entend remédier à cela en mobilisant le monde catholique. La démarche semble provenir de l’association américaine Women’s Ordination Conference, qui milite pour l’ordination des femmes. Le groupe créé en 1975 et basé à Washington, explique “refuser de rester inactif devant un mode de représentation aussi absurde, inégal et inadéquat”. L’association propose donc d’entreprendre un certain nombre d’actions symboliques pour faire entendre cette revendication, telles que porter une chemise blanche, utiliser le hashtag #votesforcatholicwomen sur les réseaux sociaux ou encore signer une pétition devant être remise aux participants à la fin du synode. La pétition était munie, au 16 octobre 2018, de 5’870 signatures.

Des bénédictines s’engagent

Récemment des religieuses de l’abbaye de Fahr se sont jointes au mouvement, rapporte le 16 octobre 2018 RTS la 1ere. La prieure Irene Gassmann a publié sur Facebook une photo sur laquelle les bénédictines posent avec une pancarte affichant le slogan “Votes for catholic women”. “Beaucoup de personnes ont ‘liké’ la photo, beaucoup ont dit que c’était super d’avoir eu ce courage, affirme la prieure de Fahr. Et tout récemment, j’ai entendu parler d’une religieuse chilienne qui a aussi pris position. C’est vraiment le début d’un mouvement dans le monde”.

La responsable bénédictine déplore que “tous les jours, de nombreuses femmes et aussi des hommes s’éloignent de l’Eglise parce qu’ils ne se sentent pas pris en compte. L’Eglise ne peut avoir un avenir que si elle est organisée par des hommes et des femmes de façon commune”. (cath.ch/rts/rz)



Du 3 au 28 octobre 2018, les évêques et des experts du monde entier se retrouvent à Rome pour un synode consacré aux jeunes, à la foi et au discernement vocationnel.

Suivez l’événement au jour le jour: dossier spécial #synod2018.

 


Le carnet de bord de Mgr Alain de Raemy

Une anecdote, une pensée, une intuition: retrouvez chaque jour le carnet de bord du synode, rédigé par Mgr Alain de Raemy.

 

Synode des jeunes: tous nos articles

 

Actualités ›