Le pape François et le patriarche Cyrille de Moscou signent une déclaration commune le 12 février 2016, à la Havane, sous les yeux du président cubain Raul Castro (photo CTV)
Vatican
Le pape François et le patriarche Cyrille de Moscou signent une déclaration commune le 12 février 2016, à la Havane, sous les yeux du président cubain Raul Castro (photo CTV)

"Nous nous sommes parlé comme des frères"

12.02.2016 par Maurice Page

A l’issue d’un long entretien privé de près de deux heures, le pape François et le patriarche orthodoxe de Moscou Cyrille ont signé une déclaration commune lors d’une brève cérémonie d’une quinzaine de minutes à l’aéroport de la Havane. “Nous nous sommes parlé comme des frères, nous avons le même baptême, nous sommes des évêques”, a relevé le pape François.

Après le protocole de la signature du document commun d’une trentaine d’articles, le patriarche et le pape, tous deux visiblement très heureux de leur dialogue, ont commenté brièvement leur échange historique, sur un ton très amical et détendu.

Ce fut une discussion pleine de contenu, a expliqué Cyrille. Elle a montré que les deux Eglises peuvent travailler ensemble pour défendre le christianisme dans le monde entier, afin qu’il n’y ait plus de guerre et que la vie humaine soit respectée.

L’unité se construit en marchant, a de son côté insisté le pape François. “Nous nous sommes parlé comme des frères.” Le pontife a également salué le fort désir d’unité et l’humilité fraternelle du patriarche Cyrille. “J’ai senti la consolation de l’Esprit au cours de cet entretien.” Le pape a également évoqué, mais sans plus de précisions, une série d’initiatives qui pourront être réalisées en commun.

Après avoir salué personnellement les membres des délégations catholiques et orthodoxes, les deux hommes se sont encore retirés quelques instants pour se dire au revoir avant que le pape ne rembarque dans l’avion qui doit le conduire au Mexique pour la suite de son voyage. (cath.ch-apic/mp)


Le bateau-hôpital ‘Pape François’ navigue sur les fleuves d'Amazonie | CNBB

Brésil: Le bateau-hôpital "Pape François" soigne au cœur de l'Amazonie

Se mettre à l’écoute du "cri des affamés" | Photo DR

Face à la faim dans le monde, Mgr Arellano rappelle le "cri des affamés"     

Actualités ›