L'ACAT demande l'abolition de la peine de mort (Photo:peppergrass/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-NC-ND 2.0</a>)
International
L'ACAT demande l'abolition de la peine de mort (Photo:peppergrass/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0)

Pakistan: Appels à la clémence avant l'exécution d'un chrétien

09.06.2015 par Raphaël Zbinden

Lahore, 9 juin 2015 (Apic) L’Eglise catholique au Pakistan a demandé la clémence pour Aftab Bahadur Masih, un chrétien condamné à mort pour meurtres qui doit être exécuté le 10 juin 2015. La culpabilité d’Aftab Bahadur Masih, qui a écopé de la peine capitale alors qu’il était encore mineur, est mise en doute.

La Commission Justice et Paix de l’Eglise a demandé au président d’accorder sa grâce au chrétien, qui a déjà passé 23 ans en prison, rapporte l’agence d’information catholique Ucanews. La Commission a fait valoir qu’il existait de forts indices indiquant qu’Aftab Bahadur Masih est innocent. Il est accusé, avec un autre homme, d’avoir tué en 1992 la femme et les fils d’Akeel Bari, un influent commerçant de Lahore, à l’est du pays. Aftab avait 15 ans lorsqu’il a été arrêté, torturé et condamné à mort suite à un rapide procès. Des voix critiques prétendent que le verdict s’est fondé sur des preuves bancales. Ils avancent en outre que des témoins qui l’avaient à l’époque accusé se sont depuis rétractés, affirmant s’être fait extorquer leurs aveux sous la torture.

Une justice partiale?

L’affaire a été largement relayée par la presse et est devenue un enjeu politique, notamment à cause de l’influence de la famille de la victime à Lahore. Certains ont prétendu que les policiers en charge de l’enquête étaient soumis à une grande pression pour retrouver les coupables.

Aftab lui-même a toujours clamé son innocence. Trois jours avant la requête de la Commission Justice et Paix, Mgr Joseph Coutts, archevêque de Karachi, au sud du Pakistan, avait lui aussi écrit une lettre au président Mamnoon Hussain lui demandant d’épargner la vie du chrétien. (apic/ucan/rz)


Etre accompagné vers la mort par une personne de sa foi est un droit, dit l'Eglise. | @Pixabay.com

Etats-Unis: un condamné privé d’imam à son exécution

La Cour suprême a rejeté le recours présenté à l’encontre de l’acquittement d’Asia Bibi.

Pakistan: la Cour suprême confirme l'acquittement d'Asia Bibi

Actualités ›