Leigh-on-Sea Veillée de prière pour le député assassiné David Amess |  Vatican News
International

Pape François: attentats en Norvège, en Afghanistan et en Angleterre

«La violence engendre toujours la violence», a prévenu le pape François à l’issue de la prière de l’Angélus du 17 octobre 2021. Le pape François a prié à cette occasion pour les victimes des attentats qui ont frappé le monde la semaine précédente, citant la Norvège, l’Afghanistan et l’Angleterre.

Manifestant sa proximité aux proches des personnes tuées et blessées pendant ces attaques, le pontife a exhorté à «abandonner la voie de la violence qui est toujours perdante, [et] est une défaite pour tous».

«La violence, une défaite pour tous»

Le 14 octobre dernier, à Konsberg en Norvège, un Danois de 37 converti à l’islam a tué cinq personnes à l’aide d’un arc dans la rue, et fait plusieurs blessés. Le lendemain, en Afghanistan, 41 personnes ont été tuées dans un attentat suicide survenu dans une mosquée chiite de Kandahar, dans le sud du pays.

L’attentat a été revendiqué par Daech, l’Etat islamique, qui avait déjà orchestré une autre attaque dans une mosquée chiite du pays une semaine auparavant. Le pontife a rappelé que «la violence engendre la violence», avant de respecter un temps de silence pour les victimes.

Meurtre du parlementaire catholique David Amess

Le même jour, au Royaume-Uni, le député conservateur David Amess a été poignardé à mort par un individu que la police britannique suspecte d’être un extrémiste islamiste. Ce parlementaire catholique se trouvait alors dans la permanence de sa circonscription de Southend West dans l’Essex. Le cardinal Vincent Nichols, archevêque catholique de Westminster, a rendu hommages à ce parlementaire catholique pratiquant.

«Je prie pour sa famille et ses amis, qui sont sous le choc en ce moment. Je prie pour ses électeurs, tous ceux qui ont travaillé avec lui au cours de sa carrière politique», a écrit le cardinal Nichols. Le prélat catholique a estimé que cette «attaque horrible» était une attaque «contre nos traditions démocratiques».

Initiateur du groupe parlementaire d’amitié avec le Saint-Siège

L’archevêque de Westminster a également rappelé l’engagement de longue date de David Amess en tant que catholique. Le député conservateur pro-Brexit fut à l’initiative de la création du groupe parlementaire d’amitié avec le Saint-Siège, comprenant des députés de différentes confessions et croyances. Il avait dirigé plusieurs visites de parlementaires britanniques à Rome.

Il avait également joué un rôle majeur dans la visite historique du pape Benoît XVI au Parlement de Londres en 2010, où le pape allemand avait critiqué les tenants d’une laïcité sectaire voulant faire interdire les symboles religieux dans les lieux publics, et dans la visite de retour des représentants du groupe parlementaire à Rome l’année suivante.

Pour sa part, le primat anglican Justin Welby a déclaré que cet assassinat était un coup dur pour «tous ceux qui souhaitent une démocratie pacifique et florissante». Il a relevé que David Amess, qui tenait à ce moment-là une permanence parlementaire dans une église méthodiste de Leigh-on-Sea, une ville balnéaire située à environ 62 kilomètres à l’est de Londres, était un «fervent catholique romain dont la foi profonde alimentait son sens de la justice». L’assassin présumé est un ressortissant britannique d’origine somalienne âgé de 25 ans, soupçonné d’être un islamiste radicalisé. (cath.ch/imedia/cd/cx/be)

Leigh-on-Sea Veillée de prière pour le député assassiné David Amess | Vatican News
17 octobre 2021 | 16:42
par Jacques Berset
Afghanistan (29), Angleterre (35), Attentats (72), Norvège (14), pape françois (2033)
Partagez!