Pape François: Les réponses à la crise migratoire se trouvent dans la Doctrine sociale de l'Eglise

08.03.2018 par I.MEDIA

Le pape François a demandé, le 8 mars 2018, à la Commission internationale catholique pour les migrations “d’encourager” les Etats à répondre aux problèmes des migrations en s’inspirant des principes de la Doctrine sociale de l’Eglise.

“Pour libérer les opprimés, les exclus et les esclaves, il est essentiel de promouvoir un dialogue ouvert et sincère avec les responsables de gouvernements“, a insisté le pape François. Ce dialogue doit prendre en compte les expériences des peuples, leurs souffrances et leurs aspirations. Il doit également rappeler à chacun ses responsabilités, a-t-il encore affirmé devant les membres de la Commission reçus en audience au Vatican.

Pactes mondiaux en vue

Pour cela, “nous devons encourager les Etats à trouver une solution plus adéquate et efficace aux défis posés par les problèmes migratoires, a déclaré le pape François. Nous pouvons le faire sur la base des principes fondamentaux de la Doctrine sociale de l’Eglise“.

Les Nations unies préparent deux pactes mondiaux sur les réfugiés et sur les migrations, a rappelé le pontife. Ces discussions sont un espace privilégié pour réaliser un tel dialogue, a-t-il souligné, et la Commission doit continuer à y apporter sa contribution. Ces pactes mondiaux devraient être adoptés au cours de l’année 2018.

Du 6 au 8 mars, la plénière de la Commission internationale catholique pour les migrations se tient à Rome, sous la présidence du cardinal John Njue, archevêque de Nairobi (Kenya). Cette commission, fondée en 1951 par le pape Pie XII, vise à créer un réseau catholique composé d’ecclésiastiques et de laïcs pour promouvoir les principes chrétiens en matière de migration. Pour l’évêque de Rome, cette commission sert la “cause du Christ lui-même“ et représente un devoir missionnaire de l’Eglise. (cath.ch/imedia/pad/rz)


Les migrants traversent souvent la mer au péril de leur vie. | © Coast Guard News/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0

Migration: le pape souligne la "responsabilité morale" de chaque pays

France Des "couloirs humanitaires" pour accueillir des réfugiés vulnérables (Photo: © Xavier Schwebel/Secours Catholique-Caritas France)

Emigrer ne devrait jamais être un acte de désespoir, affirme le cardinal Parolin

Actualités ›