Pape François: Le pardon est un “impératif” pour les chrétiens

14.02.2018 par I.MEDIA

Le pape François a adressé un message à l’occasion de l’ouverture de la campagne de carême au Brésil,  le 14 février 2018. Le pardon des offenses, explique-t-il est un “impératif” dont les chrétiens ne peuvent “faire abstraction”.

Pour le successeur de Pierre, le carême est un temps de jeûne et de pénitence pour comprendre que “nous sommes une même famille dans le Christ, nés du sang de la Croix”. Pour cela, demande-t-il, il faut que chacun s’engage par des petits gestes d’attention envers les autres. Le pardon est parfois difficile à donner. Mais c’est l’expression la plus éloquente de l’amour miséricordieux, et donc un “impératif” pour les chrétiens. Tant offert que reçu, le pardon est une grâce, celle d’une nouvelle relation qui permet la paix.

Chaque année, la Conférence des évêques brésiliens organise dans tout le pays une campagne à l’occasion du carême. Cette année, le thème choisi est ‘la fraternité et le dépassement de la violence’. (cath.ch/imedia/mp)


Régis Voirol, de Renens VD, a été garde suisse de 2015 à 2017 | © Grégory Roth

Régis Voirol: "Le désert, c'est prendre conscience qu'on s'est éloigné de Dieu"

Catherine Menoud est assistante pastorale à Genève. C'est dans la petite église de Plan-les-Ouates qu'elle vient puiser la force nécessaire à son engagement | © Pierre Pistoletti

Catherine Menoud: Les petits déserts quotidiens

Actualités ›