Le patriarche oecuménique de Constantinople Bartholomée Ier (photo: assemblée des évêques orthodoxes de France)
International
Le patriarche oecuménique de Constantinople Bartholomée Ier (photo: assemblée des évêques orthodoxes de France)

Le patriarche Bartholomée ouvre le Concile panorthodoxe

19.06.2016 par Maurice Page

La divine liturgie de la Pentecôte a ouvert le 19 juin 2016 le Saint et Grand Concile panorthodoxe, à la cathédrale d’Heraklion sur l’île de Crète. Seules neuf des quatorze Eglises orthodoxes autocéphales étaient présentes au côté du patriarche oecuménique de Constantinople Bartholomée Ier.

Malgré l’absence de quatre Eglises dont celle de Russie, la plus importante numériquement, le patriarche Bartholomée a relevé dans son homélie que ce rassemblement en Crète représentait toute l’orthodoxie. La célébration eucharistique commune renforce l’unité et la catholicité de l’Eglise orthodoxe, a souligné Bartholomée. Sans entrer sur les conflits qui secouent actuellement le monde orthodoxe, le patriarche a souligné qu’il ne suffit pas de concevoir l’unité au plan théorique, mais qu’il faut lui donner une réponse pratique qui malheureusement manque aujourd’hui.

Quatre Eglises manquent à l’appel

Plus de 170 évêques représentant dix des quatorze Eglises autocéphales sont présents en Crète. Manquent à l’appel les Eglises d’Antioche, de Géorgie, de Bulgarie et de Russie.

Les réunions conciliaires proprement dites débuteront le 20 juin à l’Académie orthodoxe de Kolymvari, au nord-ouest de l’île. Les membres du concile débattront des six documents proposés à leur approbation. Ces textes concernent divers thèmes internes à l’orthodoxie, mais aussi les relations avec les autres Eglises et communautés chrétiennes et la place de l’orthodoxie dans le monde. Les participants devront aussi s’entendre sur un message final du concile.

Divers observateurs des autres Eglises ont également été invités dont le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens et le président de l’Eglise évangélique d’Allemagne (EKD) l’évêque Heinrich Bedford-Strohm. Le secrétaire général du Conseil œcuménique des Eglises (COE) le pasteur Olav Fykse Tveit était également présent pour la messe d’ouverture.  (cath.ch-apic/kna/mp)


Actualités ›