Vatican

La pharmacie du Vatican en passe d’être rénovée

Le laboratoire ainsi que la parfumerie de la pharmacie du Vatican devraient être agrandis dans les prochains mois, a annoncé son directeur, le Frère Binish Thomas Mulackal, à L’Osservatore Romano du 18-19 août 2017.

Sur les 42’000 articles proposés à la vente par la pharmacie du Vatican, quelque 25 sont produits et mis au point dans son laboratoire. Parmi eux des phyto-complexes – des mélanges hydro-alcooliques glycérinés de plantes médicinales – mais aussi des teintures mères, six fragrances de savons, une eau de Cologne à la lavande, ou encore une lotion anti-acné et une crème après-rasage.

Un catalogue de produits qui pourrait prochainement s’accroître. Le directeur de la pharmacie, le Frère Binish Thomas Mulackal a en effet annoncé que le laboratoire, actuellement «de petite dimension», devrait être agrandi et son matériel modernisé d’ici quelques mois.

La seconde moitié des travaux d’agrandissements de la parfumerie rattachée à la pharmacie démarreront le 18 septembre prochain, a précisé le directeur. Les travaux devraient s’achever avant Pâques 2018.

La pharmacie du Vatican a été créée en 1874 par le frère hospitalier de Saint-Jean-de-Dieu Eusebio Ludwig Fronmen, à la demande du cardinal Giacomo Antonelli, secrétaire d’Etat de l’époque. En 1929, elle s’installe dans ses locaux actuels, dans le palais du Belvédère. N’importe qui peut accéder à cette pharmacie sur présentation d’une ordonnance et d’une pièce d’identité. Elle est une des pharmacies les plus fréquentées au monde, avec 2’000 à 2’500 clients par jour. (cath.ch/imedia/ah/bh)

La pharmacie du Vatican a été déplacée en 1929 au palais du Belvédère.
18 août 2017 | 18:03
par Bernard Hallet
Médicaments (3) , Pharmacie (3) , Vatican (351)
Partagez!